Alvaro : "Villas-Boas essaie de régler l'équipe"

  •    
  •    
  • om facebook

Alvaro Gonzalez (29 ans) a tenté d'expliquer pourquoi la méthode André Villas-Boas se révélait efficace, cette première partie de saison.

Alvaro Gonzalez

"Avec le mister André, on essaie de régler l'équipe, de pratiquer un football plus tactique, a déclaré le défenseur de l'OM à La Provence. Ce que l'on est en train de réaliser est important, mais aussi difficile, car le football français est anarchique, avec des joueurs plus personnels qu'en Espagne. L'entraîneur essaie de créer un groupe, de nous faire jouer de manière compacte, tous ensemble. On essaye de bien faire ce qu'il exige de nous, il tient compte des caractéristiques et de la personnalité de chacun. Je crois qu'avec sa façon de faire on pourra terminer en haut du classement."

L'OM affrontera Bordeaux, dimanche soir, pour le compte de la 17e journée de Ligue 1.

Par FootMarseille le samedi 07 décembre 2019 à 07h51 - 1636 lectures.
Villas-Boas : "Strootman est un professionnel fantastique"
Benedet : "Radonjic est un artiste, un peu comme Ben Arfa"

Alvaro Gonzalez : son actualité

3 réactions à cet article
07/12/2019 à 08:02
Pytheas83bm
Pytheas83bm

je vous renvoie à l'excellente interview de élie baup en aout qui explique le système avb.

baup explique la methode de villas boas

"La périodisation tactique est l'essence même de l'école portugaise, de Villas-Boas, Jardim, Sousa et bien d'autres. C'est la méthode Frade (du nom de l'universitaire portugais qui a théorisé le concept, NDLR). C'est une méthode qui demande beaucoup de travail, a expliqué l'ancien entraîneur phocéen dans les colonnes de La Provence. Elle suppose que tout le monde doit donner une réponse collective par rapport à des situations de récupération du ballon ou de jeu offensif. On travaille sur la notion d'espace et de temps, c'est un boulot de longue haleine. En résumé, il faut supprimer les réponses individuelles au profit des réponses collectives. (...) Ce ne sont pas des automatismes, mais des réponses collectives de jeu.

07/12/2019 à 17:59
Bonne Leffe 93
Bonne Leffe 93

Bien vu !
Je l'avais lu mais relire ce texte aujourd'hui prend tous son sens, puisque c'est très proche du jeu de plus en plus appliqué sérieusement avec une équipe qui porte moins le ballon mais le fait davantage circuler.
Sinon, Alvaro est direct tout en donnant la réalité du foot français : « Ce que l'on est en train de réaliser est important, mais aussi difficile, car le football français est anarchique, avec des joueurs plus personnels qu'en Espagne. »

07/12/2019 à 21:01
om5413
om5413

Ça n'est pas une critique. Ça ne signifie pas que les joueurs français sont inférieurs aux joueurs espagnols, mais ça change beaucoup de chose quant à la manière de défendre par exemple, beaucoup plus axée sur les duels dans le cas français, et sur la lecture du jeu adverse dans le cas espagnol.

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit