Mandanda n'y pouvait rien

  •    
  •    
  • om facebook

A la surprise générale, l'équipe de France s'est lourdement inclinée à Vienne 3 buts à 1, dans le premier match des éliminatoires pour la Coupe du Monde 2010. Une désillusion de plus pour les bleus et ses supporters après l'élimination prématurée au premier tour de l'Euro 2008. Comme prévu, Steve Mandanda gardait les buts des tricolores. Littéralement abandonné par sa défense, et pris à contre pied sur les deux premiers buts, il partait du mauvais côté lors du pénalty d'Ivanschitz de la 72ème minute étonnamment concédé par Philippe Mexès quelques instants plus tôt. Autant dire que le portier marseillais n'a aucune responsabilité directe dans la cinglante défaite de l'équipe de France, qui n'avait plus perdu face aux Autrichiens depuis plus de 25 ans...

Par le AKH du foot le dimanche 07 septembre 2008 à 04h18 - 5735 lectures.
Une mi-temps et une victoire pour M'Bami
Kaboré et le Burkina résistent à la Tunisie

Dans l'actualité de l'OM