Le Frapper explique comment il a endurci Perrin

  •    
  •    
  • om facebook

Si Lucas Perrin (20 ans) était surnommé "Barton" au centre de formation de l'OM, pour ses interventions à l'entraînement, David Le Frapper a estimé qu'il manquait de caractère en match. Le technicien se rappelle l'avoir piqué à plusieurs reprises.

Lucas Perrin

"Lucas c'est le gendre idéal, tu as envie de bosser avec lui. Il est toujours en demande. À la Commanderie, quand on avait encore un synthétique pourri, il se donnait sur les exercices spécifiques de défense, sans adversaire. Sur les genoux, il se donnait, il taclait, chaque intervention devait être répertoriée, chaque situation maîtrisée", s'est souvenu l'ancien entraîneur de la réserve phocéenne dans les colonnes de L'Equipe. Seulement, son agressivité n'était pas la même en match, et le technicien a tenté d'y remédier : "Je lui ai dit : "Je vais te mettre une chasuble rose. Ça t'ira bien. À chaque fois que tu prends un coup ou que tu mets un tacle en match, tu pleures pendant deux heures." Lucas n'était pas "dur". Au fur et à mesure il a grandi, il est devenu méchant, il refusait la défaite. Il était muet comme une carpe sur le terrain, il a appris à communiquer."

"J'ai été loin dans mes propos"

Le Frapper se souvient aussi l'avoir secoué à l'issue d'un match perdu à Annecy : "Je l'ai abîmé, fortement. J'ai été loin dans mes propos, sur le joueur, sur l'homme. Mais il fallait le préparer. Tu fais ça au Vélodrome, devant toute l'Europe... ce ne sont pas deux cents personnes de Croix-de-Savoie qui te regardent, va te relever après ça ! Après cette séquence, entre membres du staff on a pensé : soit il coule, soit il passe. Le lundi, il est arrivé dans mon bureau et on a regardé le marquage, on a réexpliqué. C'était reparti."

Lucas Perrin n'a pour l'instant pris part qu'à un match de Ligue 1, sous la tunique marseillaise. Le plus difficile reste à venir : se montrer régulier, en termes d'engagement et de niveau de performances.

Par FootMarseille le dimanche 29 septembre 2019 à 08h42 - 1673 lectures.
Quand Dortmund répond à l'OM...
Hommage à Gunnar Andersson, au coup d'envoi d'OM-Rennes

David Le Frapper : son actualité

2 réactions à cet article
29/09/2019 à 11:47
Bonne Leffe 93
Bonne Leffe 93

De toute manière, nous n'avons pas d'autre choix en ce moment. Contre Dijon, il a bien travaillé...

29/09/2019 à 13:05
Tana
Tana

Faut intégrer des jeunes. Lopez, Kamara c'est bien mais il faut faire +.

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit