Eyraud donne son avis sur le FPF

  •    
  •    
  • om facebook

Jacques-Henri Eyraud a pris la parole, lors d'une conférence intitulée "Fair-play financier, est-ce important ?", organisée par l'université Bocconi de Milan.

Jacques-Henri Eyraud

Le Président de l'OM était notamment accompagné par le vice-président de l'UEFA, Michele Uva, Andrea Traverso, qui dirige les experts du FPF, et les présidents de l'Inter Milan et de la Juventus, Steven Zhang et Andrea Agnelli.

"L'OM est le seul club français à avoir gagné la Ligue des Champions. Nous essayons de penser sur trois ans pour contenir les pertes et créer un système plus durable. Ne pas participer à la Ligue Europa n'était certainement pas une bonne chose, pour nous. Elle a conduit à une baisse inévitable des salaires. Mais le club grandit à tout point de vue. Il est essentiel de travailler et de planifier à long terme. Pensez aussi que nous avons embauché plus de travailleurs sociaux que tous les clubs participant à la Liga espagnole. Lorsque le FPF a été introduit, la question pour les clubs était de savoir comment appréhender le nouvel instrument de contrôle. Aujourd'hui, nous pouvons dire que le risque de perte est beaucoup plus faible, nous constatons un plus grand équilibre et une plus grande durabilité. Un pas nécessaire pour éviter les découpes trop larges, dans le football", a notamment déclaré le président phocéen.

Si l'OM est bridé dans ses investissements, il est bon de noter qu'un club comme la Juventus de Turin peut lui se permettre une dette financière de 464 millions d'euros, selon Il Sole 24 Ore.

Par FootMarseille le vendredi 20 septembre 2019 à 09h23 - 2640 lectures.
Balbir : "Benedetto me fait penser à Gignac"
Sakai refuse d'être trop vicieux sur les terrains

Jacques-Henri Eyraud : son actualité

7 réactions à cet article
20/09/2019 à 12:08
oscar face
oscar face

La Juve a une dette de presque 500 boules ?:/

Je comprends alors que si un jour, on devait les jouer en LDC, on n'a pas une chance...

C'est comme la qatar en fait, on n'est pas à armeségales, c'est pas ça le sport à la base.

Y a pas que Lille qui vit à crédit, y a les princes blindés, ceux qui font marché la planche à billets et ceux qui sont contraints de respecter le FPF.

Le football de maintenant ressemble de plus en plus à une escroquerie ( en bande organisée) avec la bénédiction des Instances et un coupable silence médiatique, un de plus...OM

20/09/2019 à 12:16
Senese
Senese

+1

Et, cerise sur le gâteau, nous avons un président qui s'en félicite...

20/09/2019 à 13:20
babidy78
babidy78

Suceur...

20/09/2019 à 13:38
Twibook03
Twibook03

C'est tellement une victime notre président ...

Mais je crois que ce que le FPF ne tolère pas (ou du moins est censé ne pas tolérer) c'est les grosses pertes en fin de saison,les dettes c'est une autre histoire.

On peut être bénéficiaire et endetté.

Mais à une époque beaucoup de clubs importants étaient endettés (et ça se montait à 500 millions,800 millions voir 1 milliard de dettes) je suis pas sur que les choses aient beaucoup changer.

Et puis nous on a la DNCG pas la Juve et les autres.

Ensuite il est quasi sur que le Qatar " s'arrange " pour pas avoir de problèmes,nous on a une direction masochiste qui aime qu'on lui tape dessus et qui en redemande.

20/09/2019 à 13:43
pandaemonium.0
pandaemonium.0

Euh, pour moi il tire à boulet rouge sur le FPF, avec une fausse complimentation histoire de mieux faire passer ses critiques.

20/09/2019 à 13:50
Coreff
OM

Attention de ne pas confondre dette et déficit, deux notions totalement différentes. Le Barça est endetté (je ne sais plus de combien) mais a des recettes qui approchent du milliard d'euro (recettes qui servent à combler la dette)

20/09/2019 à 15:15
Bonne Leffe 93
Bonne Leffe 93

Accord total avec le fond évoqué par "oscar face".
Et d'accord également avec cette confusion à ne pas faire entre dette et déficit évoqué par "Coreff"...

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit