L'agent de Rongier revient sur les discussions Nantes-OM

  •    
  •    
  • om facebook

L'agent de Valentin Rongier (24 ans), Franck Belhassen, a donné des détails sur les discussions entre Nantes et l'OM, concernant son transfert. Il souligne le temps mis par les Phocéens pour débuter les négociations, et les promesses non tenues par Waldemar Kita.

Valentin Rongier

"On a eu affaire a deux présidents opiniâtres, décidés, avec pas mal d'égo aussi. Et puis il y avait malheureusement un joueur au milieu en train de subir la situation, alors que théoriquement, il aurait dû partir tranquillement, car c'était acté par le FC Nantes depuis un bout de temps. J'ai tendance à préciser que les négociations n'ont vraiment commencé que jeudi dernier, dont cinq jours avant la fin du mercato, c'est peut-être aussi ce qui a choqué le FC Nantes. Parce qu'il y a eu le départ de Luiz Gustavo qui a précipité les choses", a déclaré le conseiller de joueurs sur les ondes de RMC.

"Kita avait dit qu'il ne pinaillerait pas pour quelques millions"

Et d'ajouter : "Ce qu'il faut savoir, c'est qu'il y a trois ans, Valentin a prolongé son contrat au FC Nantes. Lors de cette prolongation, Waldemar Kita lui avait promis qu'il pourrait partir, un an, deux ans ou trois ans après, lorsqu'il aurait trouvé un challenge qui l'intéressait et qu'il ne pinaillerait pas pour quelques millions d'euros. Ces deux dernières années, Kita avait demandé à Valentin de rester au FC Nantes, on a accédé à ses demandes. On s'est expliqué un petit peu, samedi dernier, car le joueur a perdu patience. Il est très bien élevé, ce n'est pas quelqu'un d'insensé."

Par FootMarseille le jeudi 05 septembre 2019 à 09h15 - 1556 lectures.
Pour Eyraud, le dernier grand attaquant de l'OM est Drogba
Luiz Gustavo a payé pour quitter l'OM

Valentin Rongier : son actualité

5 réactions à cet article
05/09/2019 à 09:29
yohan26051993
yohan26051993

J'aime bien... L'OM avait déjà préparé le terrain auprès du joueur. ils savaient que LG voulait partir, et Eyraud ou AVB ont beau expliquer que la situation financière nécessitait de vendre, on continue à dire qu'ils ont commencé les négo tard... à mon sens, elles ont commencé lorsqu'ils ont su que le Fener allait faire une offre acceptable pour LG. si elles ont tardé a se concrétiser c'est bien parce que Kita a pinaillé, fait ch... et n'a donc pas tenu sa promesse, de manière fort peu étonnante vu le personnage.

au final, ce que je reproche aux dirigeants de l'OM pour le coup, c'est d'avoir fait un déni sur LG. ils auraient pu le vendre bien plus tôt. l'erreur est là. pour le reste, Rongier a fini par arriver, et au final c'est bien le principal.

05/09/2019 à 09:37
bongo
bongo


Tu as raison sur cette histoire de déni, la façon de JHE est revenu dessus pendant la conf comme quoi ils auraient parlés une demi heure dans son bureau ... Mais je pense aussi que ça a trainé en longueur dans ce dossier là justement car l'OM était à 1 ou 2 M€ prés et voulait s'assurer de tirer le max de LG afin de pouvoir mieux négocier Rongier.

Encore une fois, si je regarde uniquement avec mes yeux d’entrepreneur et que je met en dehors mon pathos de supporter, j'ai vraiment la sensation de dossiers âprements et rondements négociés.

05/09/2019 à 11:31
quoikidi
OM

aie...z'allez vous faire tomber dessus,perso je suis totalement d'accord ,au diable les "rêveurs" OMOMOM

05/09/2019 à 14:07
Zek
Zek

Kita est clairement de mauvaise foi en se disant choqué qu'un de ses joueurs les plus convoités et qui voulait partir reçoive une offre dans la dernière semaine du mercato.
Et à partir du moment où l'OM avait reçu une offre pour LG, Zubi n'a pas été lent à activer le dossier Rongier. Mauvais procès.

05/09/2019 à 18:16
Bonne Leffe 93
Bonne Leffe 93

De plus, compte tenu des finances du club, il était attendu que la direction attende d'abord la certitude du départ de LG.
Sinon, absolument pas étonné par l'attitude de Kita. Ce n'est pas la première fois...

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit