Zeroual : "Les banderoles étaient plutôt rigolotes"

  •    
  •    
  • om facebook

Rachid Zeroual, leader des South Winners, n'est pas choqué par les insultes homophobes.

South Winners

"C'est une énième manipulation des autorités pour taper sur les groupes de supporters !" a-t-il lâché à RMC. Il a même pris la défense des groupes de supporters niçois responsables des banderoles polémiques : "Il n'y avait rien de méchant dans les banderoles des Niçois et qu'elles étaient... plutôt rigolotes."

Il n'est apparemment pas prioritaire pour Zeroual de prendre la défense de cette minorité-là.


Gardez adblock activé, mais aidez-nous autrement ! Plus d'infos ici

Par FootMarseille le vendredi 30 août 2019 à 08h48 - 2419 lectures.
Mercato : Sanson au Milan AC ? Ca ne se fera pas
Mercato : Medel à Bologne, c'est fait (Officiel)

South Winners : son actualité

12 réactions à cet article
30/08/2019 à 09:14
quoikidi
OM

Donc avec ce genre d'individu,et son avis éclairé,en ajoutant le niveau des autres capos de supporters,on peut craindre combien d'arrêts au vélodrome ? déjà qu'ils n'ont toujours pas compris pour les fumigènesOM

30/08/2019 à 09:41
chuuwah
chuuwah

Je veux bien que des supporters revendiquent ce que lui revendique là, mais en tant que leader d'un groupe de supporters, c'est complètement irresponsable de sa part… Quelle plaie, ce type !

30/08/2019 à 10:14
Meyer Lanski
Meyer Lanski

Il en faisait des tonnes sur ses combats contre les skins et le racisme. Mais ce combat-là (contre l'homophobie), apparemment, il n'en veut pas. C'est pourtant la même chose...

30/08/2019 à 13:00
jörm
OM

Ca ne regarde que moi, mais pour une fois, et Dieu sait que je ne peux pas piffrer Zeroual et consorts, il à raison.

Est ce que vous rendez compte que plus ça va, moins il y'a de liberté d'expression ? (je ne sais pas pourquoi, je vais me faire tirer dessus, je pense).

Oui, il y'a un problème avec l'homophobie, racisme, etc.... Mais donnez moi une seule partie homophobe dans les banderoles niçoises ? Et ne me parlez pas de sous entendus, car il s'agit alors d'interprétation, et non pas de faits avérés.

Et que dire de l'utilisation du terme homophobe à toutes les sauces ? Lors du match Angers - Metz, le match à été arrêté momentanément pour homophobie. Je rappelle que ce qui était marqué était : "Arbitre enculéE, est-ce homophobe pour une femme ?" Tout le monde à hurlé de terreur parce qu'homophobe, etc... Euh, dans ce cas précis, c'est du sexisme, mais ce n'est pas bien grave, le terme homophobie étant devenu le fourre-tout médiatique et politique (LFP comprise), on s'en fout du sens des mots.

En partant de ce constat, je suppose qu'aucun d'entre vous n'appréciait Coluche alors ? Et quelque soit votre réponse, regardez ce qui pouvait se dire hier, et aujourd'hui, et expliquez moi ou est cette liberté d'expression tant chérie dans notre pays de plus en plus liberticide....

Mais que l'on soit bien d'accord, pour autant, les attaques directes ne sont pas à promouvoir, et c'est la seule différence entre un écrit/parole et des actes. D'ailleurs, demandez à des homos, si vous en connaissez, ce qu'ils en pensent. Les 2 que je connaisse en rigolent (de la situation des banderoles), mais veulent surtout une chose : qu'on leur lâche (sans clin d’œil aucun) la grappe, parce que s'ils veulent être reconnus à juste titre, ils apprécient aussi la discrétion.

Bref, condamner les actes, oui, mais savoir aussi garder un œil léger sur certaines situations qui sont clairement plus bon enfant qu'insultantes.

30/08/2019 à 13:40
chuuwah
chuuwah


Les premiers responsables à tout ça, ce sont bien sûr en priorité la LFP, la LICRA, M. Schiappa, et la ministre des Sports (Roxana Maracineanu), et sans doute d'autres hauts placés.
Ce qu'ils sont en train d'amener dans notre championnat de France est largement exagéré, ça me paraît évident aussi !

En tout cas, par défaut, je préfère quand même considérer que le statut de leader pour un groupe de supporters (comptant le plus grand nombre de supporters parmi tous les groupes, concernant Zeroual) a aussi sa part de responsabilité. J'ai surtout l'impression qu'il essaie d'1 pierre 2 coups de nuire à la direction de l'OM en plus de vouloir lancer un gros bras de fer à tous ces hauts placés, quitte à ce que de lourdes sanctions nous tombent tous dessus (dirigeants OM, joueurs OM, supporters OM)… C'est bien ça qui m'insupporte chez lui.

30/08/2019 à 14:15
docbrown
docbrown


Mais c'est parce que même les insultes qui n'ont aucun caractère homophobe sont relevé ! c'est n'importe quoi.

30/08/2019 à 14:24
algeria95
algeria95

J'avoue que c'était pas si méchant que ça les banderoles nicoises

Faut arrêter de voir de la discrimination partout (couleur, religion, orientation sexuelle)

30/08/2019 à 15:48
hydroxyproline
OM


Tout à fait d’accord...rien à ajouter.

30/08/2019 à 16:06
Meyer Lanski
Meyer Lanski


C'est ce qu'on disait dans les années 80 des banderoles racistes. 30 ou 40 ans plus tard, ça nous paraît inconcevable d'en avoir dans nos stades. Ca nous fera le même effet pour l'homophobie (comme dans les pays où elle est déjà interdite dans les stades).

Il y a tout un tas d'excuses. Mais pour moi c'est de la discrimination, ça n'apparaît pas dans le code pénal (depuis pas mal de temps) pour rien. Est-ce que les ultras (ceux qui réagissent, en tout cas, je refuse d'imaginer qu'ils pensent tous comme Zeroual), sages parmi les sages, tolérants parmi les tolérants, doivent bénéficier d'un passe-droit pour leur bonne conduite ?

Je pense qu'il y a beaucoup d'autres combats, beaucoup d'autres injustices qui méritent d'y consacrer de l'énergie. Et d'ailleurs le combat contre l'homophobie. Pour moi c'est une grosse hypocrisie. Car je n'oublie pas Zeroual and co se sont battus contre les skins. J'attends qu'ils en fassent de même pour les autres minorités.

30/08/2019 à 17:20
Meyer Lanski
Meyer Lanski


Tu trouves que c'est bon enfant les rapports entre ultras ?

30/08/2019 à 21:19
Bonne Leffe 93
Bonne Leffe 93

Partage total avec Meyer...

30/08/2019 à 22:04
jörm
OM

Oui et non. On ne peut pas comparer le racisme avec l'homophobie. Il s'agit de 2 choses bien distinctes.

Dans l'homophobie, ce qui est réellement jeté en pâture, ce sont ceux qui se comportent tels des "fofolles" dixit les homosexuels désireux de garder leur discrétion, et qui font d'une minorité propre à leur orientation sexuelle, un groupe qui jette l’opprobre sur les autres. Pour être plus clair, la minorité "fofolle" stigmatisent la majorité des homos (ceux qui veulent rester discret). Pose la question à des homos, et tu verras ce qu'ils te diront. L'homosexualité, ce n'est pas "la cage aux folles", mais généralement, c'est cette minorité la qui fait débat et fait chi*r les autres.

Pour en revenir aux banderoles, surtout niçoises et angevines, aucun tribunal ne les condamnera (sauf pression politique) car elles ne sont en aucun cas avilissantes auprès de la communauté gay, d'autant qu'elles jouent sur les mots, avec, on est bien d'accord, un clin d’œil sur ladite communauté, mais aucune agressivité directe envers elle. Et celle Angevine, c'est plus du sexisme que de l'homophobie.

Ceci dit, on dit enc*lé(e), et ça choque, mais si demain, on dit sodomisé(e), ce sera considéré comment ? C'est le terme technique, et une femme, non lesbienne peut aussi la pratiquer... A un moment donné, à force de jouer, l'on perdra cette fameuse liberté de dire ce qui est.

D'ailleurs, je le répète : Quid de Coluche ? Tiens, d'ailleurs un exemple plus proche de nous. JM Bigard. Autrefois apprécié pour son humour (très) gras, aujourd'hui, refoulé des radios/télés/etc....Il n'insultait pas, il en jouait. Moi perso, c'est ça que je retiens. La liberté qui se perd.

Comme tu le dis si bien Meyer, tout ça n'est qu'une vaste fumisterie (hypocrisie), propagée par des politiciens qui ne connaissent rien à la vie, et relayé par des médias à la botte des énarques. Mais il est bien dommage que bon nombre de citoyens ne soient plus capable de voir les choses en face (je ne parle pas de toi, je te lis depuis suffisamment longtemps pour savoir que tu n'as pas besoin qu'on te dicte quoi faire ou dire), et donc de réagir en conséquences.

Pour les ultras, c'est différent. c'est la notion de groupe qui transforme les gens (rassemblement, sentiment d'appartenance, etc...). Mets un chef qui à une stature et qui fait les choses intelligemment, les groupes feront leur propres police. mets un chefaillon qui se sent pousser des ailes en n'ayant pas l'intellec qui va avec, et ça part en sucettes dans tous les cas.

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit