Mercato, J-11 : la tisane, les flingués du genou et le silencieux

  •    
  •    
  • om facebook

Hoï Jakenri, mais tu es toujours là ? Il ne reste qu'une dizaine de jours pour révolutionner un effectif à bout de souffle et on n'en peut plus de pisser de la tisane. La politique estivale est fidèle à ce qui se fait depuis trois ans : des discussions qui s'embourbent et n'aboutissent qu'à de nouveaux pourparlers. "Dire c'est faire rire, faire c'est faire taire", qu'on disait. Toi, tu ne dis rien et tu ne nous fais pas du tout marrer.

Jacques-Henri Eyraud

Le recrutement 2019, celui sur lequel nous misions, nous tes ultimes soutiens, celui de la dernière chance, se résume à l'arrivée de deux joueurs de 29 ans, à onze jours de la clôture du mercato. Ils ont l'air vaillants et teigneux à souhait, certes, avec ce côté sudam qu'on aime bien à Marseille. Mais sincèrement, nous attendions autre chose. Et pourquoi ce silence ? Où es-tu donc passé, Henri-Jacques, crois-tu encore au moins à ton projet ?

Car 2019-2020 a mal commencé, contre Reims (0-2) et face à Nantes (0-0). On ne peut pas en vouloir à André Villas-Boas, qui n'a même pas pu compter sur ses deux recrues lors des stages de préparation. 2018-2019 avait été mauvais, et l'effectif s'est encore affaibli, avec les départs de Mario Balotelli, Adil Rami, Lucas Ocampos et Clinton Njie. À une dizaine de jours de la clôture du marché des transferts, la révolution que tu avais toi-même annoncée n'a pas eu lieu. Où sont passées les belles promesses, les envolées lyriques sur la Ligue des Champions et les meilleurs joueurs d'Europe, ou encore sur l'enveloppe d'achat significative ? C'est comme ça que notre histoire va se terminer, JHE ?

Investissements à perte, salaires gigantesques et défaites en série

Comme lors des mercatos précédents, on s'est cru à un sommet sur l'environnement, cet été : des négociations interminables pour aboutir à un pet de mouche. André Villas-Boas n'a pas pu compter sur un effectif au complet, durant la préparation, et encore à la reprise du championnat. Tu l'ignores peut-être, mais ce simple constat réduit les chances d'atteindre les objectifs. Dans un cas similaire, Marcelo Bielsa aurait démissionné dès juin. Il ne t'a certainement pas échappé, Jacques-Henri, qu'André devait (quasiment) composer avec le même groupe que l'année passée. Celui-là même qui a concédé 19 défaites, dont certaines contre Apollon et Andrézieux. Ton travail de dégraissage n'a pas été facilité par les salaires de nababs que tu avais octroyés ces dernières années, mais le changement de cap que tu avais annoncé au printemps n'a pas eu lieu : aucun jeune crack n'a signé (pas même ceux du centre de formation). Et contre Reims, tu as dû avoir l'effet d'une grosse claque, si tu t'imaginais vraiment que l'équipe était en mesure de viser le podium.

Autant être clair, les recrutements que tu as validés ces deux dernières saisons ne pouvaient se justifier que si l'OM disposait du compte en banque d'un ami de Vladimir Poutine ou d'un fortuné émirati. Tu n'étais apparemment pas conscient que le choix de refaire signer Dimitri Payet, pour 30 millions d'euros, correspondait à l'idée d'abandonner la somme. Car, avec son âge, il était évident qu'elle ne serait pas récupérée sur sa revente. Idem sur de nombreuses autres transactions, comme celle de Kostas Mitroglou (15 millions d'euros) ou Kevin Strootman (28 millions d'euros) : à eux trois, cela représente déjà 73 millions d'euros d'investissement. Seul un club très riche pouvait se permettre de payer ces indemnités et de donner ces salaires. On aurait pu te le dire : recruter ces joueurs au prix fort était plus qu'un luxe, au moment où les droits TV anglais explosaient. De surcroit, tu as toujours gardé le flou sur les moyens réels dont tu disposais pour le recrutement : il y avait donc quelques raisons de penser que tu savais ce que tu faisais. Et finalement, c'était pire que ce que l'on imaginait.

La chasse aux espoirs de 29 ans

D'habitude, en début de saison, on appelle à la patience. On veut logiquement laisser le temps à l'entraîneur de mettre en place son système et aux recrues de s'adapter. Mais il n'y a que toi et Andoni pour imaginer que deux gars de 29 ans qui n'ont pas fait une carrière immense vont pouvoir apporter la fraîcheur qui nous manquait déjà l'été passé. On est loin de la razzia attendue sur les talents prometteurs du Havre, du PSG, d'Osasuna, ou d'on ne sait où. Les Rémois ne nous ont rien appris sur nos faiblesses, lors de la 1re journée : on connaissait nos besoins depuis près d'un an. En tout cas suffisamment à l'avance pour anticiper le mercato. Alors comment expliques-tu que la première signature intervienne le 19 juillet, soit plus d'un mois après l'ouverture du marché des transferts, quand Luis Campos savait déjà quasiment le nom des renforts de Lille en novembre ?

Jacques-Henri, les questions se bousculent dans ma tête : était-il bien nécessaire d'aller visiter les bureaux du Barça et du Bayern pour en arriver là ? Était-il intelligent de virer Jean-Philippe Durand et son réseau pour obtenir ce résultat ? Lui était là en 1993, et il était au moins capable de faire ce qu'a fait Florian Maurice à Lyon, ces deux dernières années. Moussa Dembélé, Tanguy Ndombele et Ferland Mendy n'étaient pas des inconnus. Malgré un entraîneur limité (et on s'est rendu compte qu'on avait pire) et des joueurs en dilettante, le club de l'horrible Jean-Michel Aulas les a revendus à prix d'or. Comme le LOSC, d'ailleurs, dont le projet nous avait d'abord fait rire. Quand bien même Zubi se réveillerait ces prochains jours, il faudrait hurler à vos oreilles que les recrutements tardifs apportent rarement du bon : arrêtez le panic buy ! N'apprenez-vous donc pas de vos expériences ?

JHE, sais-tu ce que c'est qu'un burnout ?

Tu avais été vexé dès les premières critiques et tu avais répondu, avec sérieux, par le coup de la tisane. Tu te mures désormais dans un silence qui ne sert que tes détracteurs. Bien sûr que tu as des qualités, tu as rempli certains de tes objectifs, et non des moindres, comme l'obtention de la gestion de l'Orange Vélodrome, la pêche aux crabes de la Commanderie et la création de l'OM Campus. Mais tu t'es enlisé d'emblée dans l'idée qu'un club de foot pouvait être dirigé comme une société. Et ils sont tellement nombreux à avoir commis cette erreur, à être arrivé en s'imaginant plus intelligents que leurs prédécesseurs. Avec un peu d'expérience, tu aurais pu anticiper cette mauvaise orientation. Là où tu ne pouvais rien, sinon bien t'entourer, c'est sur ton manque de connaissance du football : il est la cause de bourdes monumentales ! Un peu comme Vincent Labrune, avant toi. VLB avait saboté son mandat en se méprenant sur l'impact des fins de contrat sur les finances du club. Mais, au contraire de toi, il avait eu l'intelligence de s'appuyer sur des réseaux de recrutement performants.

Non Henri-Jacques, il ne suffit pas de savoir que le contexte marseillais nécessite des joueurs à la Mozer et de s'entêter à vouloir maintenir un entraîneur dans la tempête pour ramener un club au sommet. Tu as pris des risques et tu t'es planté. Tu t'es obstiné à conserver Rudi Garcia, car tu étais sensible à ses arguments. Comme le dit si bien le boss (le vrai), tu aurais dû voir venir le mur et agir pour l'éviter. Tu es coupable, mais ce n'est pas ta seule erreur. Tu as autorisé les recrutements de Gregory Sertic, Aymen Abdennour, Jordan Amavi, Valère Germain, Kostas Mitroglou, Nemanja Radonjic et Patrice Evra. Tes bilans "mercato" et "sportif" sont moqués et indéfendables. L'OM et Frank McCourt paient très cher ton apprentissage.

Et si tu cédais ta place, hè ?

Tu as été très bavard en début de projet, avec un discours mythique devant les joueurs, la coupe d'Europe à la main, et tu ne dis plus rien (d'intéressant, en tout cas), maintenant que ça va mal. On ne sait même pas si tu as conscience des erreurs des dernières saisons. Bien sûr, c'est facile de critiquer, seuls ceux qui ne font rien ne se plantent pas. Mais te remets-tu en question ? La politique de l'autruche ne suffira pas à escamoter ces responsabilités. Cette croille, dont tu as parfois fait preuve, te revient un peu comme un boomerang dans la figure. Tu t'es attiré les foudres de nombreux supporters, au grand plaisir de certains chefs de groupe qui t'avaient dans le collimateur. Mais le pire, c'est que tu ne défends plus le club face aux critiques. Tu oublies que ton devoir est aussi de rassurer ceux qui croient encore en toi et de protéger l'institution.

Autant être sincère, Jacques-Henri, personne ne t'en voudrait de te consacrer à d'autres missions que celles de président. Si tu partais, nous conseillerions à Frank McCourt de miser sur quelqu'un qui a de l'expérience dans ce milieu. Sportivement, l'OM est en péril. En Serie A, le Milan AC a également été sanctionné par l'UEFA pour le fair-play financier, mais il a poursuivi ses investissements et affiche une balance déficitaire de 71 millions d'euros, cet été. Les Lombards considèrent visiblement qu'un procès devant le TAS est moins risqué qu'un recrutement plombant les chances d'intégrer le top 4 italien. Avez-vous adopté la stratégie inverse, avec Frankie, ou le fair-play financier est arrivé à point nommé pour justifier la cessation des dépenses ?

Jacques-Henri, on commence à croire que tu as été assez naïf pour donner à Rudi Garcia toutes les cartouches du projet et te faire estamper. A-t-on encore des motifs d'être optimistes ? Que reste-t-il des belles ambitions de l'été 2016 ? Ce serait tellement dommage de reprendre un beau club sortant de vingt années Louis-Dreyfus, et de reproduire les mêmes erreurs. La mission que tu as donnée à André Villas-Boas n'est pas un cadeau : changer des mulets en voiture de course, transformer un vestiaire de joueurs léthargiques et au jeu stéréotypé en équipe compétitive. Sans renforts, et alors que le club est la risée de nombreux observateurs, ça semble assez compliqué. Allez JHE, tu as une dizaine de jours pour réaliser un miracle...

D'accord, pas d'accord ? A vos idées !

Par Meyer Lanski le jeudi 22 août 2019 à 15h56 - 5342 lectures.
Mercato : Kita rembarre l'OM pour Rongier
Mitroglou : "Je suis soulagé, maintenant"

Jacques-Henri Eyraud : son actualité

23 réactions à cet article
22/08/2019 à 16:00
salto
OM

bien dit OM !!!

22/08/2019 à 16:22
Vasco93
Vasco93

je n'enlèverais pas un mot de tout ce que tu as écrit, le constat est sévère mais il est juste

22/08/2019 à 16:24
Diss
OM

Super édito ! Tout est là.
Je pense que tu as parfaitement résumé la pensée d'une majorité de supporter.

22/08/2019 à 16:36
Maiden
Maiden

Respect!

22/08/2019 à 16:46
algeria95
algeria95

On ne peut être que d'accord

22/08/2019 à 16:51
waddle_for_ever
waddle_for_ever

Excellent édito.
Ça change de la vulgarité que l'on peut lire chaque jour ici même.
Tout est dit, mais avec style.
Bravo Meyer.

22/08/2019 à 17:16
jm83
OM

+ 1 ^^

22/08/2019 à 17:17
casper
casper

C'est pisser dans un violon mais bravo.
Si seulement JHE pouvait le lire et en prendre exemple.

22/08/2019 à 18:33
slash40
OM

Bouuuummmm!!!

Headshot in your face.

Très bel édito, je dirai même lettre ouverte. Tout est clair, net et précis avec une grande virulence mais correcte, j'aime beaucoup la forme autant que le fond. J'espère que JHE la lira et qu'il en tirera les leçons même si je pense que ça ne servirait pas à grand chose.

22/08/2019 à 18:54
piccicci69
OM

Article sans concession que j'ai bu comme du petit lait.Pour compléter, je dirai que le coût de Payet à lui seul est de 45 millions d'euros ( 30 millions + 15 millions de salive à ce jour ). Il a été la première grosse erreur de recrutement qui a conditionné les autres. De mon point de vue, Rudi Garcia paie cher, seul, les errements de la direction.j'espère qu'il s'exprimera un jour même si je concède qu'il aurait du refuser la prolongation à ces conditions et le pactole pris dans sa musette en partant.

22/08/2019 à 21:34
paetio
OM

Excellent édito. Très bien écrit.
Le sportif est un échec total et les risques pris inconsidérés.
Strootman est l’exemple parfait : pas forcément un mauvais choix sportif mais irresponsable au global quand JHE explique qu’on a pas les moyens de le garder car par de LDC juste un an après la signature de son contrat de 5 ans tout de même.
Par contre mccourt doit faire un bilan en intégrant également la partie immobilier et là on dirait que c’est mieux (mais ça aidera jamais le sportif).

22/08/2019 à 23:05
Bonne Leffe 93
Bonne Leffe 93

Bravo Meyer ! CQFD !
Comme toujours rien à jeter.
D'une grande clairvoyance.

Au moins, toi, tu nous prouves à chaque fois que tu as une vraie compétence par de tels actes d'écriture, de pensée, d'analyse, etc...OM

23/08/2019 à 02:10
titom82
OM


C'est le principe d'un édito démago.

Et sinon, il faudrait ajouter que l'eau ça mouille et que le feu ça brûle pour que ce soit complet.

23/08/2019 à 05:49
Zek
Zek

En effet, édito d’une grande clairvoyance...après coup. Et qui manque sans doute d’un poil de recul. Mais pour cela il faut avoir connu et compris Mellick, Anigo, Deruda ou les 36 transferts de la saison 2001-2002. Et alors on se dit que tout n'est pas si noir dans l'OM de McCourt et JHE et que les fondamentaux sont plus solides et comment dire… plus sains ? Et puis une finale Europa League et 4°-5° de L1, on a connu pire pour un apprentissage.
Certes, JHE a commis des erreurs, la plus grosse étant sans doute d’avoir laissé le recrutement à Garcia et de l'avoir soutenu au-delà du raisonnable. Mais quel président ne commet pas d’erreurs ? Hurler avec les loups ne fera pas progresser le club. Et encore changer de président ne contribuera pas à nous donner du poids dans les instances de la ligue. Au final il vaut peut-être mieux tabler sur les progrès de l’élève JHE et laisser AVB et Zubi bosser un peu en paix. Allez, encore un peu de tisane pour la fin du mercato !

23/08/2019 à 08:10
oscar face
oscar face

"Tes bilans sportifs et mercatos sont moqués et indéfendables" Pour moi tout est dit en 1 phrase nette, claire et précise. Et c'est ce qui fait le plus MAL...

Ce constat mesuré sur le projet qui est plus prêt du dépot de bilan, que du podium, a le mérite de faire le tour de la question. Et c'est pas rassurant ce silence assourdissant, cette paralysie ...

C'est au club d'enfin agir pour sortir de ce marasme.

23/08/2019 à 09:41
Patatinho
Patatinho

Superbe édito ! C'est si bien dit et synthétisé.
Avec le recul, on peut effectivement se dire que nos mercatos basés sur des investissements risqués auraient été nettement plus cohérents si l'enveloppe recrutement avaient été plus importante. Comme ça n'est visiblement pas le cas, on aboutit sur un marasme qui aura des répercussions sur de nombreuses années à venir.
Selon moi, plus que la situation actuelle, c'est ça le plus inquiétant : combien d'années vont s'écouler avant qu'on s'en remette et qu'on redevienne à nouveau compétitif ?

23/08/2019 à 10:36
jörm
OM

Rien de plus à redire.

En fait, il faudrait que cet édito soit rédigé en lettre ouverte, envoyée à JHE et FMC, en rajoutant peut être les inégalités arbitrales qui nous coutent le podium il y'a 2 ans (enfin ces dernières années) pour lesquels, lorsqu'il à osé un coup de gueule, étonnamment, nous avions retrouvés les pénaltys perdus depuis des lustres. Bref, il faudrait qu'il fasse la balance des fautes en faveur/défaveur de notre club pour étayer son coup de gueulante. Quitte à comparer avec les autres clubs (QsG, Monaco, lyon) sur 2-3 ans et réclamer des comptes si véritablement un gouffre entre les 2.

JHE, je n'en doute pas une seconde,d'énormes qualités pour la gestion du club, mais pas la poigne d'un président fort qu'il faut pour l'OM. Je suis sur que pour un club comme Amiens, Reims et consorts, il serait plutôt bon, mais ces clubs la ont nettement moins d'attentes que le notre.

23/08/2019 à 11:54
Bonne Leffe 93
Bonne Leffe 93

Apparemment, "Zek" oublie que la principal défaut de JHE est de ne pas connaître suffisamment le foot et son contexte.
On pourrait reprocher à FMC de l'avoir mis à ce poste, mais aussi à JHE de l'avoir accepté.
Il devient important d'avoir un directeur-adjoint connaissant vraiment le monde du foot, style ancien joueur du club...

23/08/2019 à 19:49
Zek
Zek


Oui bien sûr, il est arrivé sans rien connaitre au foot;c''est pour ça qu'il s'est complètement reposé sur Garcia et qu'il n'a pas su voir quand c'était devenu intenable! Mais n'empêche qu'il a plutôt fait du bon boulot sur la restructuration et le développement du club. Mais je suis tout à faut d'accord qu'il manque à JHE un homme de confiance qui connaisse très bien le foot (sans être lié à des agents de joueurs) et puisse le conseiller indépendamment de l'entraineur et du DS. Et lui servir de porte flingue dans les medias. Recruter un tel profil serait sans doute plus intelligent pour McCourt que de virer JHE pour encore repartir à zéro. On ne peut rien construire dans la durée avec de l'instabilité permanente. Ou alors il faut se résoudre à être un club qui va faire un coup d'éclat ou avoir une petite période faste tous les 20 ans (70-72, 89-93, 2010-2012).

Lire les 4 autres réactions à cet article
Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit