Anigo accuse l'environnement de l'OM

  •    
  •    
  • om facebook

José Anigo pense que certains supporters et journalistes ont compliqué le travail de l'OM, la saison passée.

José Anigo

"Le projet est parti sur des bases cohérentes avec une première saison emballante, pleine de panache, qui ne laissait pas imaginer une si mauvaise période. Franchement, cette équipe est méconnaissable. Je ne sais pas ce qui s'est passé. Et quand ça va mal, je connais trop bien le club, je sais que vous vous retrouvez tout seul, que personne ne vous soutient. C'est terrible. Garcia a vécu ce que j'ai vécu et d'autres avant lui ont vécu... En fin de saison on a senti énormément de tension aujourd'hui autour de l'équipe et du club, et je trouve qu'on, que tout le monde a vite lâché une équipe qui avait pourtant fait vibrer le Vélodrome en Ligue Europa", a déclaré l'ancien directeur sportif de l'OM lors d'un entretien accordé au Quotidien du Foot.

"On a senti que ça s'effritait de tous les côtés"

Il pense notamment que les groupes des virages ne feront plus de concession : "Si je critique les supporters ? Non, pas seulement, c'est global, de la part des journalistes, en interne aussi, où on a senti que ça s'effritait de tous les côtés. Les supporters sont comme tous les supporters du monde, ils viennent au stade pour prendre du plaisir et voir leur équipe gagner. Quand ce n'est pas le cas, ils le font savoir, car le foot est aussi pour eux un moyen de communication, de valorisation. Mais désormais, dans les conflits qui les opposent au club, ils ne lâcheront rien, c'est une certitude." Il pense enfin qu'il sera très difficile pour l'OM de se relever sans C1 : "Le risque d'essoufflement est là, encore accentué par l'absence de Ligue des Champions. Or, je sais, pour l'avoir vécu, que ce n'est qu'à travers cette compétition qu'un club comme l'OM peut se régénérer. C'est son oxygène... qui peut finir par manquer."

Si les dirigeants, l'entraîneur et les joueurs ont de grandes responsabilités dans l'échec de la saison 2018-2019, on peut effectivement se demander dans quelle mesure certains médias ou leaders de groupes ont rendu plus difficile le parcours de l'équipe.

Par FootMarseille le jeudi 20 juin 2019 à 10h33 - 4516 lectures.
Mercato : le Milan AC en passe de distancer l'OM pour Schick ?
Mercato : le tarif d'Hurtado a été fixé

José Anigo : son actualité

8 réactions à cet article
20/06/2019 à 11:01
Vasco93
Vasco93

analyse à deux balles pour nous expliquer que ce n'est jamais la faute des joueurs et du coach si ça marche pas mais de tous les vilains journalistes et méchants supporters ... caliméro va

20/06/2019 à 11:55
said 13
said 13

C'est clair!
La pire raclure de bidet de l'histoire du foot parlant de "l'environnement" du club!
Ou comment l'hôpital se fout royalement de la gueule de la charité!!

20/06/2019 à 12:04
kace
OM

pas un grand fan d'Anigo, mais très bonne analyse.

Ce climat de crise permanent (y compris après une excellente saison 17-18), alimenté par les médias et certains groupes de supporters est nuisible à la bonne marche du club. On ajoute les décisions arbitrales et les instances qui nous lâchent pas, et on obtient un club qui n'arrivera jamais à être performant sur la durée tant qu'on ne changera pas le contexte.

20/06/2019 à 12:08
Aceboss
Aceboss

Je trouve que c'est surtout Gracia, puis, maintenant qu'il est parti, JHE, qui s'en sont pris plein la gueule.
Mais, effectivement, les joueurs ont une place énorme dans cet échec également (notamment, j'en ai ras le bol, et ça date depuis très longtemps, des belles paroles dans les médias pas suivis d'actes, on les traditionnels et récurrents "on aurait dû..." :
Quand ça se reproduit 100 fois de suite, on a l'impression d'avoir affaire à nos gosses, sérieusement !

Mais les supporters (certains d'entre eux) ont une part de responsabilités, car on sent bien qu'ils veulent faire payer à la direction la fin pourtant magnifique de leur prérogatives sur les abonnements + des décisions fortes comme contre les yankees...

Du coup on sent bien (en grossissant souvent le trait même si naturellement JHE a commis des erreurs) qu'ils poussent à mort pour dire grosso modo que tout ce qu'a fait la nouvelle direction est de la m.... en barre et fait en dépit du bon sens, ce qui est partiellement faux.

20/06/2019 à 16:29
Twibook03
Twibook03

Faut qu'on arrête te demander son avis à ce gars,il est pas crédible deux secondes sur la question marseillaise : il a été en guerre avec le seul coach à nous avoir ramener des titres depuis Goethals,et en tant qu'entraineur à part se reposer sur Drogba il a pas fait grand chose.

20/06/2019 à 21:31
Patatinho
Patatinho


Oui exactement ! C'est lui qui vient de parler d'isolement du coach dans les difficultés quand il a savonné la planche à Deschamps à tous les étages... allant même jusqu'à s'appuyer sur ses potes chez les South Winners pour orchestrer une grève un soir de 1/4 de finale de Champions League.
Et après ce type va t'expliquer que l'OM a besoin de cette compétition pour retrouver son lustre d'antan.

J'espère que les supporters qui ont fait grève ce soir là en ont bien profité car vu comment c'est parti, nous ne sommes pas prêts de revoir de sitôt l'OM en 1/4 de C1....OM

20/06/2019 à 22:07
Bonne Leffe 93
Bonne Leffe 93

Pourvu qu'AVB sache donner l'envie de jouer autrement à ce collectif qui n'a pas été brillant durant cette saison qui s'est terminée...

21/06/2019 à 06:47
Tana
Tana

Moi, c'est pas dut tout ce que je pense.
Ils ont voulu être très cohérent et tout expliqués dès le départ mais le gros point faible du projet c'est le recrutement. Quand on regarde les sommes investies en transferts et en salaires, y a beaucoup d'échec.

Garcia a bien fait de la merde et c'est pas de la faute des supporters ou de l'environnement. Eyraud par son manque de connaissance du milieu du foot a donné trop de pouvoirs à son coach.

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit