Pedretti compare les environnements de Lyon et de l'OM

  •    
  •    
  • om facebook

Benoît Pedretti s'est remémoré ses passages à Lyon et à l'OM. Il pense que le contexte est très différent, dans les deux clubs, et que l'environnement phocéen complique le travail des joueurs.

Stade Orange Vélodrome

"On me demande souvent de comparer mon expérience dans les deux Olympiques, Marseille et Lyon. La différence principale, c'est l'environnement des deux clubs", a déclaré l'entraîneur adjoint de Nancy lors d'un entretien accordé à Planète Lyon. Les journalistes n'ont notamment pas la même attitude, à Lyon et dans la ville provençale : "À Marseille, un jour, on nous avait fourni des montres munies de GPS pour calculer notre rythme cardiaque. Du coup, de temps en temps, chacun regardait sa montre. Sauf que les journalistes ont écrit le lendemain que les joueurs s'ennuyaient, car on regardait nos montres ! À l'inverse, à Lyon un an plus tard, toujours à l'entraînement, John Carew et Gérard Houllier ont une altercation et s'insultent en anglais. Carew quitte alors l'entraînement, énervé. Beaucoup de journalistes ont assisté à la scène au bord du terrain, mais le lendemain dans les journaux : aucune ligne."

"La vie est beaucoup plus calme à Lyon"

Et de conclure : "À l'OL, c'était structuré, on savait verrouiller la communication et tout restait en interne. Un fonctionnement vachement plaisant pour les joueurs, qui ne se sentent pas épiés en permanence. Tandis qu'à l'OM, c'était plus folklorique. Là-bas, on en faisait des tonnes pour un rien. Du coup, pour un footballeur, la vie est beaucoup plus calme à Lyon qu'à Marseille."

La situation n'a pas vraiment changé et L'Equipe ne publie quasiment plus que des articles destinés à créer des polémiques, sur l'OM. Pour rappel, Pedretti a évolué à Marseille lors de la saison 2004-2005. Il a disputé 31 matchs de Ligue 1, sous la tunique olympienne.

Par FootMarseille le mardi 18 juin 2019 à 12h09 - 3278 lectures.
Mercato : le salaire demandé par Balotelli
Mercato : Escales a trouvé un nouveau club (Officiel)

Benoit Pedretti : son actualité

7 réactions à cet article
18/06/2019 à 12:21
Loutcho
Loutcho

Étonnant ! Les journalistes ne seraient pas objectifs ? Ça me semble gros quand même, on connait leur impartialité sans faille..

18/06/2019 à 12:27
Pytheas83bm
Pytheas83bm

c'est intéressant.

18/06/2019 à 12:48
chuuwah
chuuwah

Sans charrier, la raison, c'est surtout que l'OM est plus vendeur !
Maintenant, j'imagine bien que le football au milieu de tout ça y est parfois considérablement freiné, quand il y est aussi parfois considérablement boosté !
D'ailleurs, comme l'a dit DD récemment au sujet de Thauvin, il est toujours plus difficile pour les joueurs de s'imposer à l'OM que dans d'autres clubs, ce qui donne du crédit à ces joueurs-là pour la sélection chez les Bleus.

18/06/2019 à 13:21
lenounours
lenounours

Dommage que cette déclaration ne se retrouve que sur les sites de l'OL et l'OM
On continuera de penser que le supporter marseillais n'est qu'un paranoïaque frustré.

18/06/2019 à 20:24
MaddynnXIX
MaddynnXIX

Merci d'expliquer pourquoi c'est plus dur de réussir à l'OM. Je valide les deux raisons (malheureusement)

18/06/2019 à 21:26
Bonne Leffe 93
Bonne Leffe 93

En fait, il détaille ce qui serait souhaitable de faire pour protéger les joueurs lorsqu'on est un grand club.
Sinon, l'objectivité des journaleux n'est plus surprenante...

19/06/2019 à 18:00
_Sentenza_
_Sentenza_

Ouais, ce que je retiens surtout là-dedans : "verrouiller la communication".

J'ai l'impression que notre club est une passoire, chaque journalo-consultant-de-mes-deux peut dire et écrire n'importe quoi sur nous, et même si c'est faux dans 90% des cas, ca va faire le buzz et foutre le bordel dans le club, en faisant monter la tension générale.
Ils ont aussi un nombre impressionnant de "sources internes au club/vestiaire".
Alors soit elles existent et il faudrait virer ces taupes, soit, et c'est bien plus plausible (enfin j'espère), c'est du pipeau et notre président ou responsable de la com' devrait humilier le journal/journaliste qui a essayé de faire le buzz sur notre dos en disant nommément que ce qu'il a raconté n'était basé sur rien.

De toute façon, la presse est déjà vendue et globalement contre nous, alors autant ne pas leur faire de cadeaux, en allant jusqu'à boycotter les plus hostiles genre ceux qui cherchent à accentuer les crises quant il y en a qui couvent...

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit