Eyraud : "Il y a un risque de dérégulation du football féminin"

  •    
  •    
  • om facebook

Jacques-Henri Eyraud a commenté la situation du football féminin. Il pense qu'il faut réfléchir à son organisation, à l'échelle national.

Jacques-Henri Eyraud

La section féminine de l'OM peine à se maintenir au plus haut niveau : "En 2016-2017, on avait fini quatrièmes et on s'est totalement perdus. On a recruté à l'étranger et ça n'a pas marché du tout, on est descendus. On en a tiré les leçons et on a bâti une filière très marseillaise. Il ne faut pas oublier le rôle social et sociétal que nous avons", a expliqué le président phocéen dans les colonnes de L'Équipe.

"Très loin d'une économie rentable"

JHE pense, comme d'autres présidents, qu'il faut rattacher la D1 féminine à la Ligue professionnelle : "Il y a un risque de dérégulation. Nous sommes encore très loin d'une économie rentable. Je dirais qu'il faudrait entre cinq et huit ans. Il commence à y avoir une pression sur les salaires. Mais il faut poser brique par brique. Partir de la base, c'est-à-dire la formation."

L'OM vient de retrouver l'élite. Son budget (1,8 million d'euros) est encore très inférieur à celui des cadors de la D1, tels Lyon (7,5 millions d'euros) ou le PSG (7 millions d'euros).

Par FootMarseille le dimanche 16 juin 2019 à 08h53 - 1764 lectures.
Golden Boy : Kamara retenu parmi les 100
Mercato : l'OM toujours dans le coup pour Llorente ?

Jacques-Henri Eyraud : son actualité

2 réactions à cet article
16/06/2019 à 09:10
medchant
medchant

sinon, il peut s'occuper de nos affaires ?

16/06/2019 à 10:32
chuuwah
chuuwah

Je dirais qu'il s'agit bien là de nos affaires aussi. Entre la sélection et le club, il a choisi de parler du club, l'OM.

Au passage, je me demandais si le maillot de l'OM féminin doit véritablement porter l'étoile dorée de notre C1 '93. Si quelqu'un sait, ça m'intéresse.
Je préférerais que non, si ça n'en tenait qu'à moi. Et dans le même ordre d'idées, les Lyonnaises en seraient à 6 étoiles dorées (2011, 2012, 2016, 2017, 2018 et 2019) + 1 étoile bleue blanche rouge pour avoir décroché au moins 10 titres de championnes de France.

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit