Fair-play financier : le Milan AC bénéficie d'un répit

  •    
  •    
  • om facebook

L'UEFA a suspendu les procédures contre le Milan AC, en attendant un verdict du Tribunal arbitral du sport (TAS).

Stade Orange Vélodrome

"La suspension des procédures restera en vigueur jusqu'à ce qu'une décision soit prise dans l'appel en cours devant le TAS", a expliqué l'instance par le biais d'un communiqué. Exclu de la Ligue Europa, en juin 2018, le club milanais avait déjà eu recours au TAS, qui avait cassé la décision. Il avait ensuite reçu une amende de 12 millions d'euros et été suspendu avec sursis des compétitions 2022-2023 ou 2023-2024, avec pour attente un retour à l'équilibre au 30 juin 2021.

L'OM est certainement attentif au sort du club lombard, alors qu'il est lui-même en discussion avec l'instance de contrôle financier des clubs (ICFC), en vue d'un accord de règlement. Il paraît aujourd'hui très difficile pour un club de combler le retard pris vis-à-vis des "gros" clubs en place. Comme leurs homologues phocéens, les Milanais sont aujourd'hui contraints de dégraisser et de changer de stratégie.

Par FootMarseille le jeudi 06 juin 2019 à 09h36 - 1974 lectures.
Mercato : Nsoki et Rebocho, priorités à gauche ?
Mercato : Thauvin pas pressé de partir ?

UEFA : son actualité

3 réactions à cet article
06/06/2019 à 09:44
djequé
djequé

C'est moi ou j'ai l'impression que les sanctions du aufair-play financier sont jamais appliqué.

06/06/2019 à 10:16
Lorenzoboc
Lorenzoboc

c'est plutôt à la tête du client

06/06/2019 à 11:45
Bonne Leffe 93
Bonne Leffe 93

Il semble s'agir d'égards réservés aux clubs qui ont une réelle histoire sportive...

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit