Brann-OM : paroles d'avant match


Pape Diouf : "cette double confrontation est importante pour la suite de la saison. Le match aller est une étape importante qu'il est préférable pour nous de réussir de manière à rendre plus confortable le match retour qui sera de toutes façons une rencontre décisive." (source : OM.net)

Benoît Cheyrou : "nous avons certaines certitudes et des réglages à faire. Nous nous attendons à un match difficile contre Brann Bergen. Nous devrons être très solidaires. C'est cette solidarité qui pourra nous faire gagner ce match." (source : OM.net)

Thorstein Helstad (ancien joueur de Brann, aujourd'hui au Mans) : "c'est une formation qui joue en équipe. L'esprit d'équipe était très fort l'an passé, on jouait bien ensemble et on avait deux ou trois joueurs capables de faire la différence. Je pense que ce sont les principales qualités de l'équipe : ils sont bons ensemble et défendent bien. (...) L'OM est une bonne équipe et ce ne sera pas facile pour Brann mais je pense qu'ils ont leur chance." (source : OM.net)

José Anigo : "méfiance ! Quand on a pris Mlada Boleslav, on ne savait pas qui c'était. Nous n'avions pas pu tuer le match chez nous et nous avons été surpris. Carquefou nous a rappelé l'an dernier qu'il fallait toujours se méfier. Brann n'est pas une petite équipe, le foot norvégien est discipliné, solide. Tout le monde nous voit qualifiés, mais on ne le sera qu'après deux matches. Pape et Éric ont prévenu les joueurs. Rien n'est laissé au hasard." (source : La Provence)

Vitorino Hilton : "avoir un match tout de suite, c'est bien, car ça va nous éviter de gamberger. Pour l'instant, il n'y a rien d'inquiétant. On n'en est qu'au début de saison. (...) Il va falloir être costauds et répondre présents dans les duels." (source : L'Equipe)


Par Meyer Lanski le mardi 12 août 2008 à 15h39 - 5271 lectures.
Espoirs : Grandin oui, Bocaly non
Brann Bergen-OM : le vrai départ ?

Dans l'actualité de l'OM