LdC, réforme : l'UEFA calme le jeu

  •    
  •    
  • om facebook

L'UEFA assure ne pas avoir pris sa décision, en ce qui concerne la réforme de la Ligue des Champions.

Aleksander Ceferin

Confrontée au mécontentement de nombreux clubs, l'instance a assuré qu'elle tiendrait compte des avis, avant de décider de l'avenir de la compétition. Pour rappel, la majorité des clubs français (le PSG, Lyon et l'OM se sont abstenus de voter), espagnols et allemands s'opposent aux changements annoncés. "Nous ne déciderons rien sans prendre en compte les avis de chacun", a indiqué l'UEFA.

"Le processus de consultation est en cours"

"De nombreuses opinions différentes ont été exprimées et nous les intégrerons dans notre réflexion sur cette question. Le processus de consultation est en cours et nous attendons avec intérêt de connaître directement les opinions des autres parties prenantes, plutôt que de devoir les rassembler à partir des déclarations des médias", a quant à lui déclaré Aleksander Ceferin, son président qui ne paraît finalement pas si soucieux de la défense des petits clubs qu'il n'y paraissait au début de son mandat.

Pour rappel, certains gros clubs européens poussent pour créer une compétition quasi fermée, afin d'augmenter leurs revenus. L'OM pourrait en être.

Par FootMarseille le samedi 18 mai 2019 à 12h27 - 1620 lectures.
Mercato : quel montant pour le transfert de Lopez ?
Mourinho : "Balotelli pourrait être meilleur"

Aleksander Ceferin : son actualité

2 réactions à cet article
18/05/2019 à 19:35
Pytheas83bm
Pytheas83bm

je ne comprends pas très bien le fonctionnement de cette uefa.
l'uefa est une union des fédérations européennes, ce n'est pas une association de clubs.
la france s'oppose à cette réforme de ligue fermée et je lis que l'allemagne et l'espagne aussi.
en avril la première league en collaboration avec la fédération a exprimé son refus.
https://rmcsport.bfmtv.com/football/les-clubs-de-premier-league-opposes-a-la-reforme-revolutionnaire-de-la-ligue-des-champions-1668181.html
il ne reste plus que l'italie dont je ne connais pas la position, mais déjà ça fait beaucoup de monde à ne pas en vouloir. je ne comprends pas ceferin qui semble jouer un double jeu, il y a des élections en 2023, il cherche quoi à se faire virer ?

18/05/2019 à 20:50
Bonne Leffe 93
Bonne Leffe 93

Les instances européennes et internationales sont loin d'être crédibles...

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit