Boca, Flamengo, le Galaxy... Gignac explique pourquoi il a refusé

  •    
  •    
  • om facebook

André-Pierre Gignac (33 ans) a eu le courage de sortir des sentiers battus et de relever le challenge proposé par le Tigres, lors de l'été 2015. Il ne le regrette (vraiment) pas.

André-Pierre Gignac

"Parfois, j'ai l'impression d'être dans un rêve éveillé. C'est comme être dans un film : celui de ma vie, a-t-il expliqué lors d'un entretien accordé à L'Equipe Magazine. Je vis même quelquefois des scènes que j'ai l'impression d'avoir déjà vécues. C'est un peu comme Marseille. L'OM était mon rêve de gosse. Je l'ai réalisé pendant cinq ans (2010-2015). Comme malheureusement je n'ai pas pu prolonger là-bas, il fallait que je vive quelque chose de totalement différent. Cinq ans à l'OM, en plus avec toute la pression, celle d'un local, avec tout ce que j'ai traversé aussi, ça compte comme quinze ans de carrière dans un autre club ! Comme je sortais d'une belle saison, que j'étais en fin de contrat, j'ai reçu des tas de propositions d'Allemagne, d'Angleterre, d'Italie, de Turquie, du Qatar, de Dubaï, de Chine. Mais quand les Tigres sont arrivés, je savais que ce serait eux. J'avais ça quelque part au fond de moi. J'en suis sûr. Je ne suis pas ici par hasard."

"Ils voulaient m'associer à Ibrahimovic"

Il ne manque pas de convoitises : "Boca Juniors m'a contacté. Jamais, dans ma vie, je n'aurais pu imaginer que le club de Maradona, ou de Riquelme, m'appellerait. Boca, c'est la Bombonera ! Qu'ils se soient intéressés à moi, c'est une énorme fierté. Derrière, j'ai eu également Flamengo, un des clubs avec le plus de supporters au monde, le Maracana. Hé ho... on parle de clubs mythiques !" Il a également été contacté par le Galaxy : "Romain Alessandrini, mon ancien coéquipier à l'OM qui joue aujourd'hui au Los Angeles Galaxy, m'appelle. Il me dit : "Dédé, mon directeur sportif veut te parler." C'était il y a deux ans. Je lui ai dit d'appeler directement mes dirigeants. Sans leur accord, je ne parlerai avec personne. Comme j'avais une clause de départ (autour de 25 millions d'euros), les Galaxy sont quand même venus à Monterrey. Ils avaient en tête de me faire venir juste avant Ibra pour préparer son arrivée et ensuite de nous associer devant. C'était un beau duo quand même !"

L'ancien buteur de l'OM a tout balayé d'un revers de main : "Je n'ai pas réfléchi longtemps. Et si j'étais parti des Tigres, j'aurais été plus attiré par Boca ou Flamengo. Là-bas, il y avait aussi la passion et la vie. En fait, le foot, c'est ça pour moi : la passion, la compétition, la vie et une belle aventure. Pour tout ça, les Tigres restent le meilleur compromis dans le plus grand Championnat du continent et dans une ville qui se développe de folie. Il faut le vivre pour comprendre. À tous les niveaux, Monterrey est une ville de dingue !"

Depuis son arrivée au Mexique, APG a inscrit 100 buts en 173 apparitions avec le Tigres.

Par FootMarseille le samedi 20 avril 2019 à 08h30 - 1133 lectures.
Championship : le Leeds de Bielsa concède une nouvelle défaite
OM : des tensions en interne ?

André-Pierre Gignac : son actualité

2 réactions à cet article
20/04/2019 à 08:58
douxreveur13100
douxreveur13100

Belle mentalité d'un gars franc et honnête qui joue plus pour le plaisir que pour l'argent et qui sait faire la part des choses...
Etre heureux dans sa vie cela compte aussi et tu l'es...Bravo !

20/04/2019 à 13:05
Bonne Leffe 93
Bonne Leffe 93

Il n'a pas changé d'un iota. Identique à lui-même. Toujours aussi franc.
Dans le monde, ce n'est pas si courant...

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit