"Il n'y a aucun respect pour les victimes de Furiani"

  •    
  •    
  • om facebook

Bastien Dumas-Paoli, fils du journaliste Jean-Baptiste Dumas, lequel est décédé des suites de la catastrophe de Furiani, a commenté la décision de la LFP de maintenir les matchs de Ligue 1 du dimanche 5 mai.

Furiani Bastia

"Ce n'est pas une surprise, c'est la Ligue... C'est ce qui avait été acté. C'est le football business, à double vitesse. On repousse des matchs pour des tournées de club, on décale des rencontres pour le marché chinois, mais il n'y a aucun respect pour les victimes et leurs familles", a lâché le Marseillais dans les colonnes de La Provence.

L'effondrement de la tribune, qui a eu lieu avant le match Bastia-OM du 5 mai 1992, a causé le décès de 18 personnes et fait 2 357 blessés. Le quotidien rappelle que la Ligue a autorisé le PSG à décaler deux rencontres, pour opérer sa tournée au Qatar, en janvier dernier.

Par FootMarseille le vendredi 19 avril 2019 à 09h51 - 2292 lectures.
Guingamp-OM : de nombreux supporters phocéens attendus
Mercato : l'OM s'intéresserait bien à un Nîmois

stade furiani : son actualité

1 réaction à cet article
19/04/2019 à 21:40
Patatinho
Patatinho

Il faut croire que le pognon de QSI est plus important aux yeux de la Ligue que le respect des familles des victimes de ce drame... C'est tellement affligeant...

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit