Deschamps : "Dans le succès, on fait les plus grosses conneries"

  •    
  •    
  • om facebook

Didier Deschamps a expliqué en quoi le deuxième titre de champion du monde l'avait changé. Il est très vigilant sur ses choix post-mondial.

Didier Deschamps

"Joueur ou entraîneur, il n'y a rien au-dessus d'une Coupe du monde. Cela devient de la littérature quand il y a la victoire au bout, mais il y a certaines choses, avec des résultats autres, qui auraient pris d'autres proportions, a-t-il expliqué dans un entretien accordé à L'Equipe. Après, au foot, quand ça gagne tout passe. O.K., on est arrivés au plus haut, mais il ne faut pas oublier les premiers jours de stage, les problèmes qu'on a pu rencontrer au cours de la compétition. Le succès gomme tout, mais c'est bien de garder en tête une trace de ça. Basculer du bon côté, cela tient parfois à peu de choses."

"Tu apprends toujours, surtout dans l'échec"

Il pense notamment que la finale perdue deux ans plus tôt, face au Portugal, a aidé : "L'Euro 2016, la finale, la préparation, cela nous a servis. Je ne vais pas dire que c'est grâce à ça qu'on a remporté la finale de la Coupe du monde. Mais ça a servi aux joueurs, et même à moi, par rapport à la préparation, même si ce n'était pas le même contexte. Tu apprends toujours, surtout dans l'échec. C'est dans le succès qu'on peut faire les plus grosses conneries. Je veux éviter ça."

Pour rappel, l'ancien coach de l'OM a déjà passé 89 rencontres sur le banc des Bleus.

Par FootMarseille le jeudi 21 mars 2019 à 08h12 - 1610 lectures.
Boudjellal : "L'OM ? C'est comme si je voyais mon frère se battre"
Les Phocéens ont repris l'entraînement

Didier Deschamps : son actualité

1 réaction à cet article
21/03/2019 à 10:29
Bonne Leffe 93
Bonne Leffe 93

Très bon argumentaire...

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit