Fair-play financier : le PSG a été blanchi

  •    
  •    
  • om facebook

Le Tribunal arbitral du sport (TAS) a livré un verdict en faveur du PSG, face à l'UEFA, en ce qui concerne le fair-play financier.

Kylian Mbappé

Le club parisien a été blanchi pour "vice de procédure". Le TAS a annulé la décision de l'instance qui souhaitait rouvrir son dossier. Elle n'aurait toutefois pas respecté le délai de recours de dix jours imposés par la réglementation du FPF. Le PSG est donc tiré d'affaire pour son faramineux mercato 2017, qui avait occasionné les recrutements de Neymar et Kylian Mbappé pour une somme totale de 402 millions d'euros (soit déjà plus du double que l'investissement total de Frank McCourt dans les transferts de l'OM). Il lui faudrait désormais trouver 150 millions d'euros par an pour respecter les réglementations actuelles.

Le fair-play financier, qui ne s'attaque finalement pas aux clubs puissants mais bloque des clubs qui veulent se relancer, s'apparente de plus en plus à une vaste fumisterie.


Gardez adblock activé, mais aidez-nous autrement ! Plus d'infos ici

Par FootMarseille le mercredi 20 mars 2019 à 10h51 - 3623 lectures.
Lopez : "Kamara va devenir un très grand défenseur"
Mercato : l'OM aurait tenté un coup de folie avec Griezmann

Kylian Mbappé : son actualité

6 réactions à cet article
20/03/2019 à 12:17
Coreff
OM

Ce qui devrait également nous arranger ...

20/03/2019 à 12:36
Vasco93
Vasco93

jugement rendu sur la forme et non sur le fond, donc le terme blanchi n'est pas approprié

20/03/2019 à 13:31
MorbidOM
MorbidOM

J'avais fait l'effort à l'époque de lire les règles du fair-play financier sur le site de l'UEFA, en fait l'expression "fair-play" est utilisée pour faire plus sportif/moral/etc. mais c'est surtout une dncg européenne dont le but est que les clubs ne dépensent pas (trop) plus que ce qu'ils gagnent afin de ne pas menacer leur existence à long terme.
À mon avis tant que le QSG gagnera beaucoup d'argent, ils n'auront pas trop de souci à se faire, on sait tous que c'est largement artificiel, que les contrats de sponsoring surévalués sont signés par des sociétés proches des intérets qataris etc. et cette "rupture d'équité" est à nos yeux bien plus importante que les bilans financiers mais lefair-play financier n'a finalement pas les mêmes priorités que nous.

20/03/2019 à 13:59
OM08
OM

Toujours autant de mafieux !

20/03/2019 à 17:09
las8
OM

https://twitter.com/Blancharddom/status/1108088198427799552

20/03/2019 à 19:25
Bonne Leffe 93
Bonne Leffe 93

De toute manière, ce n'est pas d'aujourd'hui que les instances européennes et internationales privilégient davantage les clubs huppés financièrement et sportivement. En agissant ainsi, elles tentent de se protéger afin que ces clubs ne bâtissent pas un championnat à part...

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit