Quillot : "Certaines préfectures en font trop"

  •    
  •    
  • om facebook

Didier Quillot a commenté les nombreux reports de match des derniers mois, en Ligue 1. Il accuse certains préfets.

FootMarseille a besoin de vous ! On vous explique pourquoi ici.


Didier Quillot

"Certains préfets font des efforts pour nous aider. (...) Par contre, certains préfets sont difficiles à comprendre, comme celui de Gironde", a déclaré le directeur général de la LFP dans les colonnes de L'Equipe. Il paraît agacé par les changements d'horaires incessants, la Ligue n'ayant pas le dernier mot dans les discussions : "Soit on trouve un accord avec le préfet, soit il prononce un intérêt d'interdiction du match et nous oblige donc à le reporter."

"Nous refusons les demandes de report"

Et d'ajouter : "Certaines préfectures en font trop. Autant, pour le premier week-end des gilets jaunes, nous n'avons pas voulu mettre à risque l'ordre public. Mais maintenant, avec la prolongation du mouvement et les décisions prises qui sont difficiles à comprendre, nous refusons les demandes de report et nous négocions."


Gardez adblock activé, mais aidez-nous autrement ! Plus d'infos ici

Par FootMarseille le mercredi 27 février 2019 à 08h40 - 1214 lectures.
Bosquier : "Je crois au podium"
OM-ASSE : un arbitre aux statistiques terribles

Didier Quillot : son actualité

1 réaction à cet article
27/02/2019 à 10:14
Bonne Leffe 93
Bonne Leffe 93

Il a totalement raison, d'autant que les matchs de L1 ne sont quand même pas des poudrières...

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit