Jordan Amavi sur les traces de Cyril Rool ?

  •    
  •    
  • om facebook

Jordan Amavi (24 ans) s'est sacrifié pour ses partenaires, dimanche, en stoppant une action rennaise qui pouvait aboutir à un but. Si son geste était obligatoire, le latéral de l'OM cumule les cartons, depuis son arrivée.

Jordan Amavi

Le joueur formé à Nice a écopé de 19 cartons jaunes et 3 cartons rouges en 69 rencontres, depuis sa venue à Marseille. En termes de moyenne de carton par match (0,32), il est au-dessus d'un Lorik Cana (0,31 carton par match), lors de son passage dans la cité phocéenne.

Plus globalement, l'équipe de Rudi Garcia est la deuxième formation qui écope du plus de cartons, en Ligue 1, même si on a déjà constaté qu'il fallait moins de faute à un Marseillais pour écoper d'une sanction. Et Amavi est même devancé par d'autres éléments.

Le top 5 des Olympiens les plus sanctionnés*

1- Mario Balotelli (15M, 7 CJ, 0 CR) : 0,47 carton par match**
2- Jordan Amavi (21 M, 5 CJ, 2 CR) : 0,33 carton par match
3- Luiz Gustavo (21M, 7 CJ, 0 CR) : 0,33 carton par match
4- Morgan Sanson (23 M, 7 CJ, 0 CR) : 0,30 carton par match
5- Kevin Strootman (18 M, 5 CJ, 0 CR) : 0,28 carton par match.

* Ligue 1 saison 2018-2019. M=match ; CJ=carton jaune ; CR=carton rouge.
** Y compris lors de ses matchs disputés avec Nice.


A titre de comparaison, Cyril Rool a affiché une moyenne de 0,48 carton par match, durant toute sa carrière.

Par FootMarseille le lundi 25 février 2019 à 10h09 - 3133 lectures.
Naples : Crotone ne veut plus de Machach
Roustan pense que la faute d'Amavi méritait un penalty

Jordan Amavi : son actualité

2 réactions à cet article
25/02/2019 à 10:21
Patatinho
Patatinho

Si en fin de saison on sauve une place européenne à 1 point prêt, on se souviendra de ce sacrifice qui s'est matérialisé par un rouge !

25/02/2019 à 12:29
MagicChris8
MagicChris8

Amavi prend beaucoup de cartons, mais heureusement qu’il a stoppé le rennais qui aurait certainement marqué le but. Mais, ce point précieux va sûrement compter en fin de saison pour l’OM.

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit