Trois raisons pour lesquelles Eyraud devrait sortir du silence

  •    
  •    
  • om facebook

L'OM traverse une zone de violentes turbulences et son président, Jacques-Henri Eyraud, reste muré dans le silence. Stratégie, dédain, anxiété, confiance, angoisse, rancoeur ? Son mutisme ouvre la porte à toutes les hypothèses. Voici trois raisons qui devraient justifier son réveil :

Jacques Henri Eyraud

Défendre l'OM face à ses détracteurs

Qu'ils soient dans la sphère marseillaise, dans les colonnes des journaux parisiens ou dans le camp des rivaux, nombreux sont ceux qui profitent de la situation pour se moquer de l'OM. Malgré tous ses défauts, et bien qu'il soit très pénible de le citer en bien, Jean-Michel Aulas ne laisserait jamais son club être traîné dans la boue. Nombreuses sont les attaques auxquelles JHE aurait pu répondre pour défendre l'institution et empêcher la dégradation de son image, ces dernières semaines. On peut aussi penser qu'il aurait pu intervenir, très tôt, pour limiter les divisions, en interne et dans les rangs des fans.

Rassurer sur l'avenir du projet

Certains supporters sont inquiets sur ce qui pourrait advenir en juin, si l'OM ne parvenait pas à se qualifier pour la Ligue des Champions. Compte tenu de l'énorme masse salariale (la plus importante de l'histoire marseillaise), le déficit promet d'être énorme et le transfert de Florian Thauvin pourrait uniquement servir à le combler. Le projet OM Champions sera-t-il toujours d'actualité ? L'avenir du club est-il menacé par les contrats juteux qui l'engagent vis-à-vis de joueurs décevants ? Eyraud ne pourra pas fuir éternellement face aux questions liées à ses choix.

Servir de paratonnerre pour protéger ses hommes

On peut penser que le rôle du président olympien n'est pas seulement de déterminer les stratégies, de développer les revenus ou d'avoir une vision à moyen terme. Depuis 2016, JHE a pu se rendre compte que le contexte marseillais était bouillant et que certains de ses tragédiens étaient capables de souffler sur les braises pour des intérêts non identifiés. D'où la nécessité d'apaiser l'environnement des joueurs et du staff, et notamment de Garcia en qui il a placé sa confiance, afin de faciliter leur travail.

Eyraud a pris des décisions fortes, depuis son arrivée à la tête du club, en sachant qu'il devrait les assumer. La situation devient périlleuse et son rôle semble impliquer de faire preuve de poigne pour s'affirmer en patron et défendre ses positions. Or ce n'est pas le cas. A-t-il baissé les bras ou craint-il pour la suite ? Personne d'autre que le président ne tiendra la barre du navire dans la tempête.


Gardez adblock activé, mais aidez-nous autrement ! Plus d'infos ici

Par Meyer Lanski le jeudi 17 janvier 2019 à 15h21 - 3425 lectures.
Sanson : "Il y a eu de belles choses"
OM : Ménès juge la défaite "un peu sévère"

Jacques-Henri Eyraud : son actualité

7 réactions à cet article
17/01/2019 à 15:33
MaddynnXIX
MaddynnXIX

Faut vraiment qu'il aille au front, en tout cas. Rivère et tous les médias se foutent de sa gueule impunément, et lui il se cache. '-'
Franchement, avoir les médias contre soi, c'est une grosse difficulté, mais pas non plus une fatalité, je pense.
J'ai du mal à croire qu'un mec comme Tapie n'arriverait pas à retourner tout le monde. Mais il faut avoir du talent pour ça.

17/01/2019 à 16:09
Aaron
OM

On a vraiment l'impression que le navire est à la dérive sans personne à la barre. Qu'elle est loin l'époque Tapie ou même Pape Diouf, des mecs qui en avaient deux bonnes grosses bien pleines dans le slip quand il s'agissait de défendre le club.

17/01/2019 à 17:12
douxreveur13100
douxreveur13100

Dans 14 jours -> Fin du mercato ! Je me demande quel joueur serait assez inconscient pour venir jouer à l'OM avec une image de marque fortement dégradée par ses défaites à répétition contre des équipes plus faibles sur le papier, à moins de le surpayer ! Il est vrai que notre "triumvirat" sait faire fort en matière de recrutements ratés ! Je me demande ce que JHE peut dire ? Le beau " slogan publicitaire " qu'on nous a vendu a vécu ! Ecrire, c'est aussi "faire rire" surtoutlorsque que l'on demande l'impossible quand on n'a pas les moyens financiers de ses ambitions !

17/01/2019 à 17:46
Bonne Leffe 93
Bonne Leffe 93

On ne peut être que d’accord avec les arguments avancés par "Meyer". Je le suis totalement.
Mais, dans ton premier paragraphe, là où tu écris par deux fois « …JHE AURAIT PU répondre… » et « …on peut aussi penser qu’il AURAIT PU intervenir… », j’aurai écrit « …AURAIT DU… ».

Compte tenu de l'état de l'équipe et du temps mis par Garcia pour trouver des solutions permettant à son groupe de redevenir performant, JHE devrait prendre une décision importante et l’annoncer officiellement : soit celle de conserver Garcia, soit celle de le licencier. Il est clair qu'il est dans l'hésitation.
Cette situation de latence doit être perturbante pour toute la direction, staff compris. Elle doit aussi rejaillir sur l'équipe qui n'est pas étincelante, c'est le moins qu'on puisse dire.
De plus, il met un temps démesuré à faire avancer ce mercato.
Aucun joueur ne souhaite partir et il n'agit pas, oubliant que ça engage financièrement le club pour des joueurs ayant une rémunération trop élevée qui ne répondent plus au niveau attendu.
Aucun joueur n'est encore arrivé et il ne communique pas, ni en interne, ni en externe, ne serait-ce pour rassurer les supporters en indiquant les postes qu’il compte améliorer.
Bref, il donne l'impression d'être dépassé par toutes ces responsabilités. Une chose est sure, s'il continue ainsi, il risque d'entraîner le club plus bas encore qu'aujourd'hui.
Le centre du projet et son avenir ne passe que par l’équipe, les matchs, le classement. Tout devrait être effectué pour améliorer son efficacité, faute de quoi, l’OM aura de graves problèmes financiers en fin de saison.
Le risque est grand de devoir tout recommencer en fin de saison. Mais avec qui, quelle direction? Avec quoi, quelle somme engagée?
Nous demeurons dans l’inconnu. Au risque qu’en jouant avec le feu, le président provoque certains comportements nettement plus exacerbés que dimanche soir. Le silence étant souvent mauvais conseiller…

17/01/2019 à 19:19
franc tireur
OM

si , il doit prendre la parole ce sera après le mercato et après le match en retard contre bordeaux.
la , il devra tirer unbilan de mi-saison.

17/01/2019 à 19:26
Bonne Leffe 93
Bonne Leffe 93

Sauf que nous sommes déjà dans les matchs retour. La mi-saison est dépassée. L'urgence est de savoir ce qui se passe pour le coach et pour le mercato...

17/01/2019 à 21:04
Tana
Tana

On perd une saison, on va perdre bcp d'argent avec leur conneries de recrutement. Ils sont incapable de se séparer des indésirables. En fait, on se retrouve dans la même situation qu'avec Labrune avant qu'il vende tout pour équilibrer les comptes. La différence là c'est qu'avec tout ces vieux on va pas gagner grand chose. Ca sent le départ de Thauvin cet été ...

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit