Médias, supporters... En font-ils trop avec la crise de l'OM ?

  •    
  •    
  • om facebook

La crise est réelle et, sans réaction du board, du staff ou des joueurs, elle pourrait transformer la seconde partie de saison en véritable cauchemar. Ce qui est certain, c'est que Jacques-Henri Eyraud, Rudi Garcia et certains autres protagonistes phocéens ont été victimes d'un lynchage médiatique, ces derniers jours. Et justement...

Supporters de l'OM

L'OM est éliminé des coupes, certes, mais il est aussi 6e du championnat (et pas 19e). D'autres clubs en difficulté, comme Monaco (19e), n'ont pas l'honneur de faire l'objet d'autant de critiques, quand bien même ils risqueraient la relégation et que leurs méthodes seraient dénoncées par Der Spiegel. L'enfer promis par certains pour la réception de Monaco n'est pas sans rappeler quelques sombres heures de l'histoire olympienne. Certains profitent-ils de la situation ?

Oui, Eyraud s'est planté

Recrutement décevant, masse salariale colossale, coaching laborieux, honte absolue face à Andrézieux... Jacques-Henri Eyraud l'aura déjà compris, il s'est planté en accordant la totale confiance en Rudi Garcia. Et la prolongation de ce dernier, si tôt dans la saison, pourrait coûter très cher à l'OM. Il est bien trop tôt pour enterrer le projet, mais l'inquiétude est justifiée car, en cette troisième année après l'arrivée de Frank McCourt, l'obtention du billet pour la Ligue des Champions est nécessaire dans l'ambition affirmée d'auto-financement. Et si, en cas de crash, l'Américain ne remet pas la main à la poche, le changement de braquet promet d'être douloureux.

JHE semble aussi se gourer dans sa comm' : le président pense peut-être limiter la crise en restant silencieux, mais l'effet semble inverse. Laisser la parole à certains polémistes ou journaleux malintentionnés leur donne du pouvoir. Jean-Michel Aulas fait exactement le contraire en répondant à toutes les attaques (et en comptant sur quelques journalistes compréhensifs) : ses joueurs s'en portent plutôt bien et les situations de crise lyonnaises ne s'éternisent pas, tout au moins dans les médias.

Une mini-crise, comparée aux années Louis-Dreyfus

Le mercato et le sportif restent la partie immergée de l'iceberg. Ils sont évidemment prépondérants, néanmoins, le travail de fond, tant à la formation, qu'en termes de merchandising ou de restructuration, devrait fournir des résultats dans les prochaines années (à moins que l'on ne parvienne à écoeurer McCourt avant). Et l'obtention de la gestion du Stade Orange Vélodrome n'est pas une petite victoire. Rien de tout ça n'avait été fait, auparavant : il ne s'agit donc pas de tout enterrer.

Aussi alarmante que soit cette situation, il ne faut pas oublier d'où revient le club. L'ère Louis-Dreyfus a été chaotique. A l'arrivée de l'Américain, les dettes restaient colossales, la Commanderie était hypothéquée et l'effectif avait été plombé par une gestion injustifiable. Et étonnamment, pendant la majeure partie de ces vingt années LD, les groupes de supporters ont fermé leur bouche.

Ces chefs d'association qui jettent de l'huile sur le feu

Ces dernières saisons, il ne fait pas de doute que les dirigeants de l'OM ont fait des mécontents au sein des associations de supporters. Et les résultats virant au rouge, certains des responsables se sont enflammés. Compte tenu des précédents (en particulier lors des années Louis-Dreyfus), il n'est pas évident d'imaginer que leur analyse est neutre. On aurait même davantage le sentiment que des luttes d'influence ou d'intérêts sont à l'oeuvre.

Si Tarantino passait par là, il donnerait certainement le rôle du petit teigneux au bonhomme orange tellement fier d'avoir recadré un futur champion du monde, en 2012, au restaurant. Il viendrait nous expliquer que c'était mieux avant, quand le directeur sportif était compétent. Le chef de groupe new-yorkais pourrait jouer le personnage dénonciateur du grand complot : son groupe, disparu, n'était que le premier sur la liste. Enfin, le chef du commando viendrait nous baratiner sur l'importance des fumigènes pour l'avenir du football.

L'Equipe et RMC fidèles à eux-mêmes

Étonnamment, lorsque tout va bien à l'OM, le quotidien sportif ne publie quasiment plus rien sur le club. A contrario, lorsqu'elle est en crise, l'institution phocéenne a droit à une double page, pratiquement tous les jours. A l'instar des cambriolages et des notes de prestations des joueurs, les crises ne sont pas traitées de la même façon, selon qu'elles se déroulent à Monaco, Lyon, Guingamp, Paris ou Marseille.

Quant à RMC, l'After s'est transformé depuis longtemps en "Amicale du Parc des Princes". Daniel Riolo, qui critique Rudi Garcia et Dimitri Payet depuis des années, est trop heureux de retomber sur ses pattes, après avoir mal vécu la dernière saison. Christophe Dugarry, qui soulignait le sérieux du projet, il y a encore quelques mois (après l'avoir déjà critiqué quelques mois auparavant), s'est repositionné dans le sens du vent : on comprend qu'il n'est pas évident de trouver des idées pour justifier son salaire tous les soirs.

Qu'on soit convaincu de la nécessité du départ de Rudi Garcia, ou non, l'équipe olympienne aura besoin de soutien, dimanche soir, pour garder un espoir de rester dans les clous. Certains leaders promettent l'enfer, quitte à provoquer un effondrement total. Est-ce bien dans l'intérêt de l'OM, ou du leur ? Qu'adviendra-t-il s'ils parviennent à convaincre McCourt que ses investissements sont sans intérêt, en raison du contexte ?

A vos arguments, surtout si vous n'êtes pas d'accord et que cela alimente le débat !

Par Meyer Lanski le vendredi 11 janvier 2019 à 16h46 - 2062 lectures.
Thauvin : "Le groupe est derrière le coach"
Garcia lâche quelques mots sur le mercato

Supporters OM : son actualité

13 réactions à cet article
11/01/2019 à 17:03
algeria95
algeria95

6e à 1 points de la 10e place dans cette L1 ultra médiocre, c'est déjà honteux. Puis on peux pas balayer nos parcours en coupe par le simple mot "élimination".

Mais plus que cela, c'est notre dynamique actuel. Combien de victoire depuis le 25 octobre et la prolongation de Garcia ? 2 en 13 matchs, aucune lors des 7 derniers matchs.
Autre point, on se fait encore humilier contre les gros, Lyon, Montpellier, Lille ...

11/01/2019 à 17:28
Bonne Leffe 93
Bonne Leffe 93

EXCELLENT ! Comme d'habitude.
Ne pas voir que nous subissons encore actuellement les méfaits de l'époque précédente ne serait pas réaliste/objectif.

Tu aurais même pu ajouter que si les responsables des assos de supporters n'ont pas tellement bougé, certains administratifs de l'ère RLD/Labrune, sont toujours présents.
Sont-ils objectifs ? Ne communiquent-ils pas certaines infos à la presse ?
Les sups ne règlent-ils pas quelques comptes avec nos dirigeants, notamment JHE ?

J'ai souvent lu ou entendu que poser la question, c'est y répondre...

Personnellement, je ne m'appuierai que sur des éléments factuels. Oui, nous avons été éliminés, d'une manière honteuse des 2 coupes. Mais, ce n'est pas la 1e fois de l'histoire de notre club que nous subissons de telles humiliations. A ce jour, nous sommes toujours dans la course au podium, même s'il n'est pas toujours si simple d'y croire que nous y serons au bout. Mais, mis à part raler, impossible de me mêler avec ceux qui détruisent cette histoire sportive qui n'est qu'humaine, donc continuellement perfectible. Heureusement.

Attendons la suite avec cette nouvelle direction, qui, si elle manque d'expérience, n'en demeure pas pire que la direction précédente...

11/01/2019 à 17:37
Vasco93
Vasco93

Andrezieux ... non mais allô quoi ! .. la cerise pourrie sur le gâteau moisi .. que certaines personnes profitent du marasme pour régler des comptes c'est un fait et c'est désolant mais cela n'a rien à voir avec le mécontentement d'une grosse majorité des supporters abonnés ou pas, qui vont au stade ou pas, adhérents où pas, et qui se sentent bafoués dans leur passion par cette série pitoyable indigne de l'OM et de son histoire, je le répète on peut perdre, on peut être en difficulté mais on ne peut pas tricher sur son investissement et son professionalisme, hors depuis des semaines voir des mois beaucoup trichent et font semblant, il est temps de leur rappeler certaines valeurs et leurs devoirs.

11/01/2019 à 17:46
Pytheas83bm
Pytheas83bm

je m'attarde sur un point de l'article, c'est au sujet de la gestion du vélodrome.
en vérité, on n'a pas gagné le droit de gérer le vélodrome, on a abdiqué dans le dossier. on paye 12 M pour que arema nous laisse exploiter le vel.
avec le loyer, entre 5 et 8 M selon des recettes, le calcul n'est pas bon. il est impossible de générer 12 M de revenus hors football au vélodrome.
pour moi il y a une anguille sous roche.

11/01/2019 à 17:51
casper
casper

Très bon papier

11/01/2019 à 18:31
Bonne Leffe 93
Bonne Leffe 93

"Vasco", je comprends ta réaction actuelle, qui n'est je pense que la conséquence du mercato de l'été dernier. Mais n'oublions pas qu'il y a des périodes passées qui n'ont guère été mieux voire pire.
Quant à la remarque très pertinente de "Pytheas", elle démontre que, si l'objectif de gestion du Vél est atteint, l'argent versé pour y arriver est beaucoup trop élevé. Une nouvelle preuve d'une bonne volonté mais d'un manque d'expérience, il me semble...

11/01/2019 à 19:27
Vasco93
Vasco93

je me fous des periodes passees, aujourd hui nous avons des joueurs de qualite sur le papier qui devraient nous permettre d etre sur le podium pour peu que les joueurs le coach et aussi le president fassent leur job correctement, a ce jour le compte n y est pas, que ce soit dans le classement et la qualite du jeu, tous ces types sont remuneres a prix d or et doivent respecter les gens qui viennent les voir et les soutenir, on ne peut pas faire une bonne saison et s imaginer vivre sur ce credit pendant des mois en ne foutant rien, j ai la chance de pouvoir regarder des matchs anglais espagnols allemands italiens voir turcs et portugais et je vois des equipes meme petites qui se mettent minables a chaque match qui proposent du jeu et font avec leurs qualites parfois limitees mais se donnent toujours a fond, moi j aimerais voir ca et etre content de me taper 900 bornes pour aller voir mon equipe au lieu de me resigner a gueuler sur mon canape...puis je etre plus clair ?

11/01/2019 à 19:43
Bonne Leffe 93
Bonne Leffe 93

"Vasco" - Inutile de chercher à te convaincre, tu es trop remonté.

Sinon, une info qui va t'intéresser : je viens de lire que Cesc Fabregas avait signé à l'ASM.
Ils vont avoir une équipe totalement remaniée pour la 2e partie de saison.
A part ça, notre L1 est équitable...

11/01/2019 à 19:52
Vasco93
Vasco93

je ne suis pas remonte je suis exigeant et on devrait tous l etre, c est l exigeance qui fait les grands clubs, respecter l institution en dehors du terrain mais aussi dessus quant a fabregas tant mieux pour Monaco c est pas notre probleme quand on se fait taper par limassol et andrezieux on a pas a etre jaloux de Monaco hein

11/01/2019 à 20:43
Bonne Leffe 93
Bonne Leffe 93

Réponse à tout. Aucune jalousie. J'ai passé l'âge.
Mais ça ne change rien à l'inéquitabilité de notre championnat.

Sinon, bravo pour ta ténacité !OM

11/01/2019 à 22:43
franckribery713
franckribery713


Quand on s'est fait sortir par Grenoble sous Bielsa en ayant mené 3 fois au score c'était pas mieux qu'Andrezieux pour moi.On est les roi des montagnes russes de toute manière on le sait.

12/01/2019 à 01:44
_Sentenza_
_Sentenza_

Pour ma part je suis en total accord avec cet article.
Je le dis depuis des mois, les journalistes/consultants sont prêts à raconter n'importe quoi pour mettre de l'huile sur le feu et nous faire exploser totalement, ils inventent ou exagèrent je pense une bonne partie de leurs articles (rumeurs de vestiaires, contrats etc) simplement pour écrire quelque-chose, toujours en allant dans le sens du vent bien entendu.
Est-ce surprenant ? Pas le moins du monde ! Déjà, il faut garder en tête que l'on a une très large majorité d'ennemis, certains proches de nous par envie de revanche sur le passé, d'autres simplement car le foot est un sport partisan, et la presse n'y fait bien entendu pas exception, cela étant encore plus marqué dans cette période de domination actuelletotale de nos "ennemis" parisiens, qui succède à la longue domination de notre rival n°1, le club d'Aulas.
Même si ca va en faire sourire certains, je pense aussi que ce dernier (et ses partisans) est jaloux de l'engouement de l'année dernière en C3 (et en général quand ca tourne bien) mais à aussi peur de notre projet. Les places sont chères et avec notre actionnaire on a quelqu'un de potentiellement plus riche que beaucoup, qui semble calme et stable dans ses choix, bref un rival très sérieux ces prochaines années pour la pour le moment 2ème place après les qataris. Il ne faut donc pas s'étonner que les journalistes nous mettent la pression à ce point, afin de pousser McCourt à virer tout le monde comme l'a fait RLD pendant 20 ans avec les résultats en dents de scie que l'on connait. Plus il y a de bordel, plus il y a d'articles à écrire ou de débats en plateaux pour justifier son salaire. Trop de pression étant mauvaise conseillère, je me demande d'ailleurs si Garcia n'y est pas trop perméable d'après ce que je vois de certaines de ses compos de départ après une mauvaise performance d'un de ces joueurs le match précédent.

Quand à la crise actuelle, assez honteuse pour tout le monde il est vrai, à mon avis elle peut aussi permettre à cette nouvelle équipe d'apprendre de ses erreurs ce qui nous servira sur le long terme. Je ne connais pas beaucoup de projets dans le foot à être parvenu au top sans aucun accroc, dans une direction rectiligne de la 14ème place où on était en octobre 2016 à la première.
Bref, en l'absence d'alternative digne de ce nom je pense qu'il faudrait laisser un dernier répit de 2 mois au coach et prions pour que lui, l'équipe dirigeante, et les joueurs se bougent enfin le cul et les neurones afin de sauver les meubles, avant de faire un gros ménage cet été avec les nombreuses chèvres, qui ont été surcotés l'année dernière, qui n'auront pas su ressaisir leur chance ou qui sont encore là simplement pour toucher le chèque de leur contrat à rallonge, le tout en les remplaçant par des jeunes joueurs pas trop gourmands en salaire et qui auront été validés depuis longtemps par notre section recrutement, qui pour l'instant est sans-doute le gros point noir du club.
Tout le monde ne s'est pas assez remis en question après la saison dernière, où on avait pourtant battu aucun "gros", y compris en C3. Nous y compris sur ce forum je crois.

12/01/2019 à 18:44
gotze 13
OM


12 M par an ? c'est impossible qu'on paie ça

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit