OM-Dijon : ce que disent les stats

  •    
  •    
  • om facebook

L'OM a renoué avec la victoire, face à Dijon, dimanche (2-0). L'équipe de Rudi Garcia a bataillé pour préserver son avance.

Adil Rami

Les Olympiens ont eu la possession du ballon (55,2 %) et se sont révélés sûrs dans leurs transmissions (85 % de réussies.) Ils ont frappé 16 fois aux buts et cadré 3 fois. Ils ont réussi 30 tacles.

Défense

Steve Mandanda a stoppé les trois tirs cadrés par les Dijonnais. Outre les deux buts inscrits (même si le premier est touché par Lucas Ocampos), Adil Rami a été le grand bonhomme de la rencontre. Il a remporté 4 duels aériens et a réussi 90,2 % de ses transmissions. Il a surtout réussi 2 tacles, 5 interceptions, 8 dégagements et a bloqué 3 tirs ! Une performance exceptionnelles.

A ses côtés, Luiz Gustavo (3 tacles, 1 interception, 5 dégagements) et Hiroki Sakai (1 tacle, 2 interceptions, 3 dégagements) n'ont pas été en reste. Les latéraux ont aussi été très actifs, Sarr a réussi 5 tacles, 3 interceptions et 3 dégagements. Quant à Ocampos, il a aussi été très remuant (4 tacles, 2 interceptions et 3 dégagements). Sarr a aussi tenté 5 centres (1 réussi) et Ocampos 2 tirs (2 cadrés).

La stat qui compte : les 5 interceptions réalisées par Adil Rami.

Milieu de terrain

Comme à son habitude, Maxime Lopez a excellé dans ses passes (92,8 % de réussies). Il a manqué d'activité à la récupération (1 tacle et 1 interception), mais a touché 94 ballons (record de l'équipe). Kevin Strootman a fait l'essuie-glace (4 tacles réussis et 1 interception) et a donné 2 passes clés. Dimitri Payet était dans un grand jour, à son vrai poste, puisqu'il est parvenu à donner 6 occasions (6 passes clés).

La stat qui compte : les 6 passes clés réalisées par Dimitri Payet.

Attaque

Florian Thauvin ne s'est pas montré très adroit. Il n'a cadré aucun de ses 4 tirs, a été dépossédé de 3 ballons et a réalisé 4 mauvais contrôles. Il a néanmoins réussi 76,5 % de ses passes, un bon total à ce poste. Kostas Mitroglou a touché 20 ballons en une mi-temps, le temps de gâcher une occasion incroyable qui lui a valu les sifflets du Vélodrome. Ses deux tirs sont partis dans les nuages. Il a quand même réussi 85,7 % de ses passes.

Entré à la pause, Valère Germain n'a touché que 15 ballons et n'a réussi que 57,1 % de ses passes. Il n'a aussi tiré qu'1 fois au but.

La stat qui compte : le 0 tir cadré des attaquants.

Par FootMarseille le lundi 12 novembre 2018 à 10h49 - 1795 lectures.
Dall'Oglio : "C'est dommage car il y avait des espaces"
Garcia : "Voir le match depuis la tribune ? C'était horrible"

Adil Rami : son actualité

2 réactions à cet article
12/11/2018 à 11:18
bobo38
bobo38

On Ne Va Pas Survivre Longtemps Sans Attaquants !

12/11/2018 à 13:39
Pytheas83bm
Pytheas83bm

deschamps n'est pas si con que ça, hein M Menes ?

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit