Football Leaks : les fraudes du PSG couvertes par l'UEFA ?

  •    
  •    
  • om facebook

Certains membres éminents de l'UEFA auraient directement négocié avec le PSG, dans le cadre du fair-play financier. Les rôles tenus par Michel Platini et Gianni Infantino sont annoncés très troubles.

Al-Khelaifi

Mediapart a ouvert la saison 2 du Football Leaks, lequel fait la part belle au club parisien. Si l'on en croit ses informations, Michel Platini et Gianni Infantino se sont entendus avec les dirigeants qataris, sans passer par les juges, au sujet des contrats sponsoring du club. A titre d'exemples, le média indique qu' "une colère noire" du président du PSG auprès de Platini lui a permis d'obtenir une réduction de son amende (60 millions d'euros) à hauteur de celle de Manchester City. Infantino aurait quant à lui accepté "que le PSG comptabilise de façon rétroactive une fraction du contrat avec Qatar Tourism Authority (QTA) pour la saison 2013-2014".

Sur sa couverture, Médiapart indique ainsi que "le Qatar a injecté 1,8 milliard d'euros dans le PSG de façon largement frauduleuse". Par ailleurs, la chambre d'instruction de l'UEFA aurait imposé au club parisien de rompre son contrat avec QTA lors de l'été 2019. Il serait donc en quête de 300 millions d'euros pour conserver ses divas.

Comment lutter face à de tels montants ? Espérons, si ces informations se vérifient, que la justice aura plus de courage que l'instance.


Par FootMarseille le vendredi 02 novembre 2018 à 20h14 - 3097 lectures.
Mercato : Abdennour prêt à considérer un départ ?
McCourt : "Un club comme l'OM se doit de posséder son propre stade"

Michel Platini : son actualité

8 réactions à cet article
02/11/2018 à 20:40
djequé
djequé

Le début de la fin pour le QSG ????? J'espere.

02/11/2018 à 20:45
OM08
OM

J'espére juste qu'il y aurai de vrai sanction ! ! !

02/11/2018 à 20:56
kf
kf

Comment voulez vous des vrais sanctions , quand les gens qui sont sensées sanctionner sont complices de ce système ? Le fair play financier était mort nés et il a perdu toute crédibilité depuis longtemps... les faibles sont exposés et les riches protégés.

02/11/2018 à 22:43
Tana
Tana

Petits arrangements entres amis .. heu entre escrocs en fait.

03/11/2018 à 00:46
phoceen93/65
phoceen93/65

c'est pour cela que le PSG n'a jamais intenté une action devant la justice envers Tebas, car le PSG savait qu'il disait la vérité.

03/11/2018 à 03:51
bongo
bongo

Ca va en faire des dessous de tables pour étouffer tout ça !

03/11/2018 à 10:05
blanka6
OM

Si ca fait son chemein c'est le PSG entier qui sera rasé.Ca a commencé comme ca à l'époque pour l'om en 94.Un article anodin parue dans la presse et ensuite tous les médias l'ont relayé voir approfondis.On connait tous ce qui s'est passé à la fin.

03/11/2018 à 10:55
Bonne Leffe 93
Bonne Leffe 93

Si nous avons été et sommes encore beaucoup à se poser de sérieuses questions quant à la légitimité du procédé utilisé, il nous fallait effectivement savoir quelle était la stratégie utilisée pour dépenser autant. Maintenant, c'est fait.
A noter que Mediapart, ne balance quasiment jamais d'infos bidons.
Espérons que le PSG paie durement cette tricherie, mais n'est-ce pas qu'une utopie ?...
Quant aux instances européennes, elles apparaissent aussi malfaisantes que du temps de la FIFA avec Blatter.
C'est, sans doute, pour toutes ces raisons, que la FFF et la Ligue n'agissent pas voire "aide" ce club aux procédés dignes de la mafia...

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit