Bakayoko n'est pas surpris que le MHSC soit devant l'OM

  •    
  •    
  • om facebook

Ibrahima Bakayoko a donné son avis sur l'opposition à venir entre Montpellier et l'OM. Il pense que la formation de Michel Der Zakarian jouera le haut de tableau.

Ibrahima Bakayoko

"Je ne suis pas étonné de voir Montpellier mieux classé que l'OM aujourd'hui. Ils ont une bonne politique de recrutement des jeunes. L'OM devrait avoir une capacité plus élevée de formation et de recrutement à l'extérieur, une académie en Afrique", a déclaré l'ancien buteur phocéen dans La Provence. Il pense que le MHSC peut viser les premières places, quitte à saper les ambitions marseillaises : "J'y crois jusqu'au bout, parce que ça travaille dans la discrétion et la stabilité, ça aurait plu au président Nicollin. Tant qu'ils peuvent rester un peu cachés, gagner les matches sans qu'on se méfie, ils peuvent aller loin. Quand ils ont été champions, ça s'est passé ainsi, ils n'ont jamais dit : ‘on vise le titre', mais à l'arrivée, ils l'ont arraché. Montpellier a bien choisi son entraîneur. Il vient de la maison, s'appuie sur des joueurs d'expérience avec de très bons transferts comme Mollet. La saison dernière, avec Metz, il avait marqué contre l'OM mais Montpellier a été plus rapide pour le recruter."

Pour rappel, Montpellier est 3e du classement de Ligue 1, avec 22 points. Il est invaincu depuis 10 rencontres en championnat.

Par FootMarseille le mercredi 31 octobre 2018 à 10h51 - 1826 lectures.
Chapron pense que Garcia doit sortir du "discours de victimisation"
Thauvin met la pression sur l'OM

Ibrahima Bakayoko : son actualité

2 réactions à cet article
31/10/2018 à 11:59
Bonne Leffe 93
Bonne Leffe 93

Sauf que nous ne sommes qu'à la 11e journée et qu'il en reste encore 24.
C'est à la fin du bal qu'on paie les musiciens...

31/10/2018 à 15:14
algeria95
algeria95

Que Montpellier affronte l'OM, Lille, le QSG, Lyon, le Nantes de Vahid, Rennes et Monaco qui vont se reprendre ; et ensuite on fera les comptes à la 19e journée.

Je les vois fort d'une belle 8e place

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit