Nicollin : "Bedimo ? Ça ne m'étonne pas de ce genre de club"

  •    
  •    
  • om facebook

Laurent Nicollin a pris la défense d'Henri Bedimo (34 ans), lequel est l'objet d'une procédure de licenciement de la part de l'OM, suite au développement d'un projet avec le club montpelliérain.

Laurent Nicollin

"J'étais au courant. Apparemment, c'est le football moderne, le football d'entreprise. C'est malheureux. Maintenant, on cherche tous les moyens administratifs pour trouver des motifs de licenciement à l'encontre des gens dont on ne veut plus, a déclaré le patron du MHSC, avec qui Bedimo a monté une académie au Cameroun. Ça ne m'étonne pas de ce genre de club. Il n'y a plus de sentiment dans le football mais nous, nous ne fonctionnons pas de cette façon. Il s'agit d'un projet éducatif, humain, comme de nombreux joueurs africains mènent dans leur pays, je ne vois pas où est le problème. Et quand leur président (Jacques-Henri Eyraud) est parti en Afrique, il y a un an et demi, je ne pense pas qu'il ait convié Henri Bedimo à l'accompagner. Sinon, le joueur aurait peut-être proposé à l'OM ce partenariat. Cette histoire est vraiment triste."

Nicollin a heureusement la possibilité d'offrir un contrat à Bedimo. Au-delà de l'actualité du latéral, c'est une intervention qu'on gardera en mémoire la prochaine fois que le président héraultais, spécialiste des retournements de veste, dira qu'il "aime bien l'OM".

Par FootMarseille le samedi 14 juillet 2018 à 08h33 - 2027 lectures.
Mondial 2018 : l'OM sera bien dédommagé par la FIFA
OM-ASSE : Garcia s'exprime sur les blessures

Laurent Nicollin : son actualité

3 réactions à cet article
14/07/2018 à 10:46
Tana
Tana

Qu'on arrête d'acheter à Montpellier.

14/07/2018 à 12:24
cana13
cana13

Vu comment son père a jeté ses coachs et/ou joueurs y devrait pas la ramené

14/07/2018 à 15:30
om5413
om5413

Grosse merde va. Comme t'es humain reprends le ton cave.
Bedimo n'est pas juste un VRP qui travaille à l'event, c'est un mec sous contrat avec l'OM. Il avait qu'à pas déconner et attendre la fin de son contrat pour le mettre dans l'avion si ça lui fout les boules. Ou encore une fois, qu'il aille se faire scoudre, et qu'il emmène Henri avec lui.

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit