EdF : Ménès insiste sur le rôle de Deschamps

  •    
  •    
  • om facebook

Pierre Ménès a changé d'avis sur Didier Deschamps, depuis les huitièmes de finale de la Coupe du Monde.

Didier Deschamps

Le journaliste a été convaincu par le jeu déployé par les Bleus, lors des deux tours à élimination directe : "A commencer par Didier Deschamps que j'ai pas mal égratigné avant le début du Mondial. Je lui reprochais une absence d'équipe type et de projet de jeu. Depuis les matchs à élimination directe, "DD" a enfin trouvé son équipe puisque c'était la même contre l'Argentine et l'Uruguay, avec Corentin Tolisso à la place de Blaise Matuidi pour le quart de finale. L'ancien parisien devrait retrouver logiquement sa place face aux Belges", a-t-il lancé sur Cnews.

Et d'ajouter : "La France a montré qu'elle pouvait marquer des buts contre l'Argentine sans avoir la possession du ballon et la reprendre contre l'Uruguay sans perdre son efficacité. Et ça, c'est évidemment à mettre au crédit du sélectionneur. Parce qu'il faut être juste. Si les Bleus s'étaient plantés, Deschamps aurait pris cher. S'ils sont aujourd'hui en demie, c'est donc aussi grâce à lui. Même si on n'est pas obligés d'être d'accord avec tout."

par FootMarseille le mardi 10 juillet 2018 à 16h05
Mercato : Riolo est convaincu que Mitroglou va rester
Mondial 2018 : les compos probables de France-Belgique

Pierre Ménès : son actualité

4 réactions à cet article
10/07/2018 à 16:08
Bonne Leffe 93
Bonne Leffe 93

Entièrement d'accord.
En espérant qu'on puisse en attendre autant ce soir...

10/07/2018 à 18:51
foufoune
foufoune

L'art et la maniere de retourner sa veste mais on le connais et on as l'habitude venant de sa part .....

11/07/2018 à 00:16
Maxouuuu
OM


En cherchant 30 secondes sur internet :
https://twitter.com/lesterriens/status/1005864809550827520


30 secondes de perdu car tout le monde savait déjà qu'il disait tout et son contraire, rien qu'a voir les news que footmarseille poste sur lui et Riolo pendant toute l'année toute la saison.

11/07/2018 à 01:32
bongo
bongo


J'adore le commentaire dessous :

"Il a raison... On a jamais vu les bleus de Michel hidalgo sur Instagram en 1982.... Ni 1986.."

OMOM

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit