Les principaux faits reprochés aux Yankee

  •    
  •    
  • om facebook

Si Michel Tonini crie au complot, les faits reprochés par l'OM à l'association des Yankee paraissent relativement lourds.

Les Yankees

Selon les informations relayées par France Bleu et La Provence, la décision des dirigeants phocéens n'a pas été prise du jour au lendemain. Jacques-Henri Eyraud a demandé des explications aux dirigeants du groupe, dans une première lettre, puis a rencontré Tonini, la semaine passée. Il a finalement signifié la résiliation du contrat à l'association.

Les faits reprochés par l'OM

- Une suspicion de charbonnage, lors d'OM-Lyon. C'est-à-dire que des billets auraient été revendus au marché noir, en particulier par le biais de l'utilisation de bracelets distribués.
- La négociation en direct du tifo Netflix. Le club marseillais "dénonce une tentative d'enrichissement personnel des Yankee".
- Les créances envers l'OM, évaluées à 90 000 euros par La Provence, entre 60 000 et 80 000 par France Bleu. Cette information est démentie par le groupe.
- l'histoire de la carte bleue utilisée par des filles qui l'auraient subtilisée à Michel Tonini, dans un bar. Les achats se seraient montés à 10 000 euros. Les dirigeants phocéens jugeraient l'image du dirigeant mauvaise pour... l'OM.

On peut aussi imaginer que les violentes critiques de Tonini, en septembre dernier, ne sont pas tombées dans l'oreille de sourds. Les Yankee ont annoncé qu'ils allaient se battre pour survivre, mais il devrait leur être difficile de se faire entendre. La campagne des abonnements, qui débutera lundi prochain, prévoit un réaménagement du virage nord.


Gardez adblock activé, mais aidez-nous autrement ! Plus d'infos ici

Par FootMarseille le mardi 05 juin 2018 à 14h25 - 4115 lectures.
Tonini : "Les autres groupes ont la trouille"
Mercato : Strootman s'exprime sur son avenir

Supporters OM : son actualité

2 réactions à cet article
05/06/2018 à 17:39
Bonne Leffe 93
Bonne Leffe 93

Il ne doit y avoir qu'une seule direction dans le club : FMC et JHE. Stop aux petits chefs qui se prennent pour les patrons et veulent faire la loi dans les tribunes...

06/06/2018 à 07:16
Tana
Tana

Hier à la TV, sa défense c'était on a rien fait et il fallait s'attaquer aux asso de supporters donc ils ont commencé par nous.

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit