Tapie : "C'est un atout de ne pas être favori"

  •    
  •    
  • om facebook

Bernard Tapie traverse des moments difficiles et répond à toutes les sollicitations. Une façon de se battre contre la maladie. Le Boss a évoqué la finale à venir OM-Atlético Madrid. Il pense que la formation de Rudi Garcia n'a rien à perdre.

Bernard Tapie

"Je vais dire une banalité, mais, en football, sur un match, tout est possible, a-t-il indiqué au Figaro. Ceux qui aiment le foot le savent : il peut tout se passer entre deux équipes pendant 90 ou 120 minutes de jeu. Je le sais mieux que quiconque puisque en 1991, avant la finale de Coupe d'Europe à Bari contre l'Étoile Rouge, personne ne nous donnait perdant. Nous avions une équipe de fous, avec Waddle, Mozer, Stojkovic, Papin... Tous les meilleurs ! Et on est rentrés la tête basse. Cette année, l'OM n'a rien à perdre contre l'Atlético. Ça va donc se jouer sur l'engagement des uns et des autres, sur l'envie partagée dans l'équipe... Et le lendemain, on dira que les meilleurs ont gagné."

"Faut revenir dans ton camp au turbo !"

"J'espère que l'on va gagner cette Ligue Europa ! Et comment ! Autant cela m'énervait d'entendre que Salzbourg était favori en demi-finale face à l'OM, faut quand même pas charrier... Autant, là, c'est un atout de ne pas être favori, a-t-il encore expliqué au quotidien. Ne pas être pronostiqué vainqueur devient une force quand c'est vrai... Qui n'aurait pas signé, en début de saison, pour que l'OM aille en finale de la Ligue Europa? On n'a plus rien à perdre ! Ça veut dire que cet OM peut tenter des choses qu'il ne tenterait pas en temps normal. Si c'est pour jouer contre l'Atlético comme contre Guingamp, là, il faut oublier ! On a perdu. Il faut jouer contre l'Atlético comme contre une équipe plus forte : s'il y a un dribble qu'un joueur ne tente pas en temps normal, il doit le tenter ! Si ça passe, tant mieux. Cela veut dire aussi que les joueurs doivent se replacer immédiatement, parce qu'il n'y aura pas de cadeaux. Sur chaque balle perdue, s'il n'y a pas un repli collectif, efficace et énergique, pfff... On ne doit pas leur laisser d'espaces. Y'a des équipes, tu peux revenir pépère, au trot. Là non... Pas contre l'Atlético ! Faut revenir dans ton camp au turbo !"

L'OM tire déjà le bénéfice de la finale : "On est en France ! Croyez-moi, vaut mieux jouer là qu'en Espagne ! Moi, je pense que la finale de cette année est gagnée, quoi qu'il arrive. Il n'y aura pas de mauvaise réaction."

Par FootMarseille le lundi 14 mai 2018 à 08h03 - 1572 lectures.
Trophées UNFP : Luiz Gustavo et Mandanda dans l'équipe-type de L1
Ferreri : "Avant Milan, tout le monde était détendu"

Bernard Tapie : son actualité

1 réaction à cet article
14/05/2018 à 10:29
Bonne Leffe 93
Bonne Leffe 93

Toujours autant d'envie le boss.
Une grande lucidité !!!

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit