Genesio : "Je pensais même à une blague"

  •    
  •    
  • om facebook

Bruno Genesio n'a pas apprécié, mais alors pas du tout, l'humour de Mourad Boudjellal.

Bruno Genesio

"On est comme l'OM, on a envie d'aller chez Jean-Michel Aulas. On a envie d'aller tout casser chez Jean-Michel Aulas", avait lâché le président toulonnais. Ça n'a pas fait rire le coach lyonnais, lequel s'imprègne peu à peu de la dramaturgie de son patron : "C'est scandaleux. Comment peut-on être président d'un club, que ce soit de foot, de rugby, de tækwondo, et appeler à la haine, même si c'était dit sur le ton de l'humour ? Cette personne ne doit plus mettre les pieds dans un stade. J'ai été sidéré, je pensais même à une blague. Je parle en tant qu'éducateur, dans quel pays vit-on ? Si nous, on n'est pas capables de donner l'exemple, qu'on fasse autre chose. Ça gâche le plaisir d'être dans un tel milieu, car ça peut aboutir à des débordements", a-t-il lâché face aux médias.

Alors que des débordements, au Groupama Stadium, il n'y en a jamais... L'image de Jean-Michel Aulas, un fumigène à la main, l'avait beaucoup moins choqué.

Par FootMarseille le dimanche 29 avril 2018 à 08h16 - 2209 lectures.
Duluc : "L'OM va devoir laisser une autre trace que ça"
De La Tour "appelle au calme"

Bruno Genesio : son actualité

2 réactions à cet article
29/04/2018 à 10:48
chuuwah
chuuwah

Pas un seul Lyonnais pour laver l'honneur de l'autre, décidément…

29/04/2018 à 12:42
Bonne Leffe 93
Bonne Leffe 93

Sur le fond, il a totalement raison concernant ce que devrait être un sportif, quel que soit son rang. Sauf qu'il n'a aucune objectivité. Il ne parle que de Mourad Boudjellal et pas de son président, ni de certains de ses joueurs, cause de tout ce remue-ménage savamment orchestré par JMA...

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit