Aulas : "Eyraud a pété les plombs"

  •    
  •    
  • om facebook

Le président lyonnais, Jean-Michel Aulas, a répondu aux violentes attaques de Jacques-Henri Eyraud. Ses mots sont, comme chacune de ses interventions publiques, choisis avec soin. Sauf que les paroles de JHE étaient si claires que cela n'a pas l'effet attendu...

Jacques-Henri Eyraud et Jean-Michel Aulas

"C'est tellement désagréable. Vulgairement, je dirais qu'il a pété les plombs, car je suis choqué par ces attaques personnelles, a lâché JMA dans les colonnes de L'Équipe. Il dit que nous avons demandé des reports, mais nous avons le droit d'en demander un, ce que nous avons fait car Vincent Ponsot (directeur général adjoint) et Me Joseph Aguera, notre avocat , étaient en vacances (sic). Il y a eu une proposition pour le 3, mais on est finalement revenu en arrière à la demande de Marseille. Tout ce qu'il dit est faux. Je pense qu'il est en train de se justifier vis-à-vis de ses groupes de supporters car la décision est très éloignée de ce qu'il avait tenté d'obtenir."

"Quand il m'appelle "Don Giovanni-Michele"..."

Et d'ajouter : "Quand il dit que j'ai menacé, j'ai effectivement dit que ses propos étaient diffamatoires. Ce sont des dénonciations calomnieuses, ce qui a été fait contre nous, contre Lopes, comme dans cette interview. Je suis vraiment surpris qu'un administrateur de la Ligue puisse avoir cette attitude. Il est en train de disjoncter. Il parle aussi de mes tweets, mais ça reste un moyen de communication utilisé par les hommes politiques, les chefs d'entreprise. Il oublie que, quand la décision a été donnée par la commission, il tweetait trente minutes plus tard : "J'ai compris..." Tout le monde sait à quoi il faisait référence. Je l'ai interpellé pour savoir ce qu'il avait compris, mais je n'ai pas eu de réponse. Et quand il m'appelle "Don Giovanni-Michele"... C'est encore de la dénonciation calomnieuse. Il dit qu'il veut rendre coup pour coup mais moi, j'ai été convoqué par le conseil national de l'éthique pour voir tenu des propos avec humour dans l'émission L'Équipe d'Estelle. Là, ce n'est pas de l'humour. Je vais prendre de la hauteur même si, franchement, je ne comprends pas."

Si tous les propos de JHE ne sont que "diffamation et calomnie", il sera intéressant de voir si le patron rhodanien, qui annonce qu'il va "prendre de la hauteur", osera aller défendre sa réputation au tribunal. JMA, qui a quand même 69 ans, semble aujourd'hui détesté par l'ensemble de ses confrères.

Par FootMarseille le samedi 28 avril 2018 à 08h13 - 1863 lectures.
Sarr a été approché par le Sénégal
Fair-play financier : l'OM attend sa sanction

Jean-Michel Aulas : son actualité

2 réactions à cet article
28/04/2018 à 12:52
Bonne Leffe 93
Bonne Leffe 93

En fait, il ne récolte que ce qu'il sème depuis tant d'années.
N'est pas Bernard Tapie qui veut, d'autant qu'il en est à des années lumière...

28/04/2018 à 13:39
said 13
said 13

Le croulant dézingue à tout va ses confrères (Om, Vassyliev, NAK, Desplat entre autres) les médias, les instances, les arbitres, les supporters (les siens compris), les entraîneurs (les ex notamment, Dupraz, MDZ, Dall'oglio, Garcia) via des tweets dignes d'un ado pré-pubère et ne comprend pas quand on lui répond?
Ben voyons, "le monde est trop injuste!"....
En bon pompier pyromane, il récolte ce qu'il sème et j'espère que cela ne sera fini que lorsqu'il ne sera plus en poste!
Quant à sa "prise de hauteur", si elle dure aussi longtemps que sa promesse de ne plus critiquer les arbitres, elle prendra fin ce soir après le match contre Nantes...

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit