L'UEFA ouvre une procédure disciplinaire contre l'OM

L'UEFA a ouvert une enquête suite aux incidents provoqués par les supporters de l'OM à Bilbao.

UEFA

L'instance a indiqué que le dossier phocéen serait étudié le 22 mars prochain, soit quelques jours avant le match aller face au RB Leipzig, en quarts de finale. Elle reproche "l'utilisation d'engins pyrotechniques", dans San Mames, et des "perturbations de la foule".

À noter que Lyon connaît le même souci, à ceci près que les motifs sont plus sérieux : "comportement raciste", "jet d'objets et utilisation d'engins pyrotechniques", "escaliers bloqués" et "perturbations de la foule". Le club de Jean-Michel Aulas est sous la menace d'une exclusion des coupes européennes avec sursis, suite aux problèmes de la saison passée, et sera fixé le 31 mai.


Par FootMarseille le lundi 19 mars 2018 à 16h30 - 3117 lectures.
Audience moyenne pour OM-Lyon
Deschamps : "Thauvin a intérêt de donner le maximum"

UEFA : son actualité

3 réactions à cet article
19/03/2018 à 17:42
sylvestertakac
OM

Très très très inquiétant.
Les incidents de Bilbao, les craquages de fumis à répétition....
Je pense que l'OM va se faire sévèrement épingler par l'UEFA.
Actuellement, et malgré la défaite d'hier, l'OM est beaucoup plus malade de ses supporters que de son coach ou de ses joueurs....

19/03/2018 à 18:53
Bonne Leffe 93
Bonne Leffe 93

Si nos supporters ont des comportements stupides avec leurs fumigènes également utilisés hier soir et vont occasionner une sanction financière importante, que dire des supporters lyonnais accusés jeudi dernier de comportements racistes, de troubles de la foule, d'avoir lancé des objets et allumer des feux d'artifice. Sans oublier que la police a dit qu'il y a eu 150 officiers attaqués en dehors du stade Lions jeudi.
Ne pas perdre de vue que les règles de l'UEFA stipulent : « Si une nouvelle infraction est commise pendant la période probatoire (2 ans), la mesure disciplinaire initiale doit être appliquée », ce qui peut être ajouté à la mesure disciplinaire imposée pour la nouvelle infraction.
Or, la mesure disciplinaire d'origine, datant d'avril 2017, prévoit que l'OL soit interdit de compétition européenne...
Finalement, nous sommes malades de nos supporters, c’est un réel problème mais la question n’est pas que marseillaise. Il est grand temps que les instances traitent sérieusement cette question qui gangrène notre football...

20/03/2018 à 13:01
LeMuge
OM

Les stadiers de Bilbao n'avaient qu'à faire leur travail non ? Ca gratte sur les coûts fixes (stadiers par exemple) pour pouvoir donner 50000€ en plus par mois à la star du club et après ça se plaint.

L'UEFA veut sanctionner l'OM, ok, mais le jour où un supporter mourra dans un stade, c'est l'UEFA/la ligue/le club organisateur qui sera condamné pour son laxisme sur la sécurité. Et qu'on soit bien d'accord, un fumi n'a jamais tué personne, mais le racisme oui, donc ne nous mets pas dans le même sac que Lyon, eux c'est autrement plus grave. Nous on a des teubés, certes, mais eux ont vraiment une gangrène.

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit