Bilbao : les trois supporters de l'OM ont été libérés

  •    
  •    
  • om facebook

Les trois supporters de l'OM interpellés lors des incidents qui ont eu lieu à Bilbao, ont été libérés.

Supporters de l'OM

Depuis l'affaire Santos Mirassiera, il n'en faut pas beaucoup à la presse espagnole pour faire passer le public phocéen pour un groupe de hooligans. Et c'est notamment le cas, ces dernières heures. Elle omet évidemment de s'attarder sur les menaces qui ont été faites par des groupes antifacistes basques, ou sur les attaques auxquelles avaient pris part des Bordelais, il y a deux ans, et qui ont conduit à cet antagonisme.

Deux agents de sécurité agressés

Et, dans les rangs marseillais, il y a toujours quelques énergumènes pour leur donner raison. La police basque a précisé, hier soir, que tous les fans arrêtés jeudi avaient été libérés et pouvaient rentrer dans leur lieu de résidence. Ils devront néanmoins répondre devant la justice de leurs actes. Pour rappel, deux agents de sécurité ont été agressés, à Bilbao. L'un a été entaillé au cou avec un objet pointu, tandis que l'autre souffre d'une fracture à la main. Les médias espagnols indiquent aussi qu'un supporter basque, qui a participé à des altercations dans le centre, a été libéré sous caution.

Les incidents se multiplient, ces derniers mois. Il y a fort à parier que les ultras, qui dénoncent la répression dont ils sont l'objet, devront bientôt faire le choix entre faire un gros ménage dans leurs rangs ou disparaître : l'écart entre le discours et les comportements est abyssal.


Gardez adblock activé, mais aidez-nous autrement ! Plus d'infos ici

Par FootMarseille le samedi 17 mars 2018 à 08h53 - 2195 lectures.
Aulas a tenu un discours à ses joueurs
Ponsard : "Ce serait bien de pouvoir garder Cabella"

Supporters OM : son actualité

2 réactions à cet article
17/03/2018 à 11:25
Tana
Tana

La justice étrangere risque d'être moins indulgente.

17/03/2018 à 13:17
Bonne Leffe 93
Bonne Leffe 93

Ils n'auront que ce qu'ils méritent. A eux d'être davantage adultes...

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit