Le compte Twitter de l'OM a été suspendu

  •    
  •    
  • om facebook

Les 3 millions de followers de l'OM sont orphelins, ce mercredi. Le compte phocéen a été suspendu.

Commanderie

Twitter a fermé, temporairement on l'espère, le compte de l'OM, ce matin. La suspension est vraisemblablement liée à l'utilisation de vidéos : "Si je ne dis pas de bêtises, la société qui protège les droits à l'image de la LFP a un bot qui signale. Visiblement il n'est pas réglé pour faire la différence entre un compte qui n'a pas le droit et ceux qui peuvent comme les comptes de club", a publié le compte Philou.

Avant d'être sanctionné, l'OM avait publié une vidéo montrant des Nantais s'écrouler, dans les arrêts de jeu du match de dimanche. On peut imaginer que l'erreur sera rapidement réparée.


par FootMarseille le mercredi 07 mars 2018 à 12h14
Zubizarreta révèle la force principale de l'Athletic Bilbao
Courbis pense que les Phocéens sont épuisés

La Commanderie : son actualité

5 réactions à cet article
07/03/2018 à 12:27
gros dard
gros dard

on vit une époque formidable ....

07/03/2018 à 12:52
chuuwah
chuuwah

Son hypothèse semble tenir debout selon si ce bot en question prend automatiquement pour cible les plus visités. Mais c'est quand même curieux, le PSG semblait être la vedette du soir pourtant.

07/03/2018 à 13:30
algeria95
algeria95

Depuis pas mal d'années, c'est la France qui fait le plus de demande de retrait de tweet dans le monde, et de loin.

Ça peut paraître innocent comme ça, mais un soir de défaite parisiens, on va dire étrange, drôle de coïncidence mais ne soyons pas parano et adepte de complots, c'est mal vu actuellement de ne pas se soumettre au système

07/03/2018 à 14:48
Tana
Tana

C'est pour proteger les droits de la L1 qui intéressent tant de gens dans le monde @@

07/03/2018 à 16:33
Bonne Leffe 93
Bonne Leffe 93

J'aurai plutôt tendance à croire qu'il y a la LFP derrière. Elle ne veut sans doute pas que l'on polémique trop sur l'attitude de certains joueurs d'un club historique français...

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit