Courbis livre son analyse de l'opposition PSG-OM

  •    
  •    
  • om facebook

Rolland Courbis a évoqué l'opposition à venir entre le PSG et l'OM. L'ancien coach de Rennes estime que les Phocéens seront bien inspirés de travailler les coups de pied arrêtés, d'ici dimanche.

Rolland Courbis, entraîneur de l'OM

"Il y a peut-être les coups de pied arrêtés, a indiqué le natif de Marseille. Quand je vois le dernier match, et qu'il se gagne 5-2. Strasbourg a marqué un 3e but qui aurait pu, ou dû, être accordé. Je vois, sur les coups francs de côté, deux ou trois Strasbourgeois seuls en train de se "disputer" pour qui va mettre la tête, mais je me pinçais par moments. Dans cette équipe du Paris Saint-Germain, il y a des points forts, des points très forts, des points moyens et, je suis désolé, des points faibles. Donc l'une des stratégies, c'est d'essayer d'exploiter ces points faibles."

"C'est logique de perdre, on n'est pas favori, mais..."

Et de poursuivre : "C'est logique de perdre, on n'est pas favori, quand on rencontre le PSG. Mais perdre avec des regrets et se dire à la fin du match, finalement, il y a la possibilité de passer sur les côtés, les arrières latéraux sont moyens, le gardien à pas l'air trop en confiance, que ce soit Trapp ou Aréola. Il y a peut-être la possibilité de faire prendre un carton jaune à Marco Verratti, qui en prend régulièrement. Il y a peut-être la possibilité de faire péter un boulon à Neymar... Ça fait partie du jeu. Et après, ne pas avoir de regret. Perdre contre le PSG, ok, mais au moins qu'on ait la satisfaction de leur poser quelques problèmes."

par FootMarseille le samedi 24 février 2018 à 09h00
Garcia commente le tirage de la Ligue Europa
Dix-sept clubs ont supervisé Braga-OM

Rolland Courbis : son actualité

1 réaction à cet article
24/02/2018 à 13:07
Bonne Leffe 93
Bonne Leffe 93

Il a raison. Il ne faut surtout avoir aucun regret, se dire qu'on a fait la maximum...

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit