Garcia : "On n'aura pas le 12e homme, contre Braga. C'est décevant"

  •    
  •    
  • om facebook

L'OM affrontera Braga, jeudi, dans le cadre des 16es de finale de la Ligue Europa. Rudi Garcia connaît la valeur de l'équipe portugaise. Il regrette que le public marseillais ne réponde pas présent.

Rudi Garcia, coach de l'OM

"Ils avaient un match important pour recoller avec les trois premiers, il y a quelques semaines, ils ne l'ont pas gagné. Braga est la quatrième force championnat du Portugal. C'est une très bonne équipe, avec des joueurs dans la fleur de l'âge. C'est une équipe qui court, qui joue, et un très bon adversaire. Cela devrait faire deux très bonnes rencontres", a confié l'entraîneur phocéen.

"Il faudrait demander aux supporters..."

Il ambitionne bien d'améliorer les stats du club face aux formations lusitaniennes : "Il est temps d'inverser la tendance. Si les stats sont négatives, on va tout faire inverser la tendance. On est troisième du championnat, on veut passer ce tour. C'est notre ambition. Il y a une double confrontation, il faut voir le match sur 180 minutes. On n'espère pas plus, car après on aura un petit match (contre le PSG, Ndlr). Aucune équipe ne sera qualifiée à la fin du match aller."

Il regrette enfin que les supporters de l'OM n'aient pas rempli le Stade Vélodrome (14 000 spectateurs attendus, Ndlr) : "Il faudrait demander aux supporters pourquoi ils ne viennent pas. Je ne sais pas s'il y a une politique de prix, ou si c'est l'horaire du match. C'est décevant, en étant troisième du championnat et en faisant une belle saison, on voudrait avoir douzième homme sur tous les matchs. On ne l'aura pas demain."

par FootMarseille le mercredi 14 février 2018 à 13h43
Bonnel : les réactions de Skoblar et Magnusson
Amavi : "Je suis à 100 % et au top de ma forme"

Rudi Garcia : son actualité

1 réaction à cet article
15/02/2018 à 04:38
OMpaslePSG
OMpaslePSG

A 19h en semaine et en hivers... pas facile j'imagine. (J'habite à l'étranger doit ce n'est pas possible pour moi cette saison).

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit