Payet : "Dès qu'on lève un petit peu le pied..."

  •    
  •    
  • om facebook

Dimitri Payet a regretté les deux points perdus sur le terrain de l'ASSE. Le capitaine de l'OM exhorte ses troupes à ne sous-estimer aucun match.



"Ce sont deux points en moins dans notre parcours, a-t-il affirmé en zone mixte. Je pense qu'il y avait la place pour mieux faire ce soir, mais on n'a pas été au niveau qu'on aurait voulu. On va dire que le match nul est un petit rappel à l'ordre." Selon lui, les Phocéens ont des éléments à travailler : "Je pense que Saint-Étienne a joué crânement sa chance, mais qu'on les a aussi aidés. On a été moins bons, individuellement, et aussi par certaines petites erreurs. Ça leur a permis de mettre deux buts."

"Rien ne nous sera donné"

Il pense enfin qu'il faut retenir la leçon : "Une sonnette d'alarme ? Oui, on le dit chaque week-end, que rien nous sera donné, que rien ne sera facile. Il faut qu'on soit toujours au même niveau et on voit que, comme ce soir, dès qu'on lève un petit peu le pied, on est rappelé à l'ordre."

Dimitri Payet

par FootMarseille le samedi 10 février 2018 à 09h32
Gasset : "C'est un point très positif pour nous"
Sanson : "Il faut qu'on arrive à tirer un peu de positif..."

Dimitri Payet : son actualité

3 réactions à cet article
10/02/2018 à 10:50
Bonne Leffe 93
Bonne Leffe 93

C'était pourtant couru d'avance qu'avec son équipe remaniée l'ASSE allait tout faire pour tenter de prendre des points étant donné sa première partie de saison catastrophique...

10/02/2018 à 17:30
MaddynnXIX
MaddynnXIX

La question étant : pourquoi ont-ils levé le pied ???

Je pensais que la déconvenue de Metz avait remonté tout le monde.

11/02/2018 à 09:24
chuuwah
chuuwah

Voilà, c'est exactement mon ressenti aussi, MaddynnXIX.
Même si là de suite j'ai pas encore pu voir le match, ça ne m'empêchera pas de me sentir mal à l'aise quand j'entends ce genre d'excuses (en l'occurrence, de la bouche de notre capitaine), et également quand nos joueurs n'arrivent à se remettre au sérieux qu'après une « rechute »…

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit