Fair-play financier : les pistes de l'OM pour augmenter ses revenus

Sponsors, musée, billetterie, acquisitions... L'OM multiplie les pistes pour développer ses recettes. L'objectif consiste à retrouver rapidement l'équilibre budgétaire.

Stade Orange Vélodrome

Selon RMC, plusieurs pistes sont envisagées afin d'augmenter les revenus. Les contrats sponsoring "ont déjà été revus à la hausse". Puma a notamment chipé la place à Adidas, et de nouveaux partenaires devraient encore arriver. L'OM tente également de récupérer la gestion du Stade Vélodrome, mais Arema ne lâche rien : "Les négociations sont serrées." Le club souhaite "organiser des spectacles, des visites, des séminaires" et "avoir plus de marge de manoeuvre pour moderniser le stade et le rendre plus chaleureux". Il vise également à "accroître ses recettes de billeterie".

Le musée, source de revenus

Lors de la visite à Barcelone, les dirigeants se sont rendus compte qu'un musée pouvait générer de nombreux revenus : "Peu de dépenses ou de frais, mais de nombreuses visites, lucratives : le Musée offre une marge financière intéressante pour les clubs populaires comme l'OM", indique la radio. Le club marseillais pourrait enfin acquérir le stade Le Cesne, "via un bail emphytéotique" (bail très longue durée qui confère au preneur un droit réel susceptible d'hypothèque, Ndlr) et poursuivre le développement des structures.

La clé de la croissance phocéenne reste la participation à la Ligue des Champions. Les revenus, liés en partie à des droits TV qui ont explosé, pourraient aider le club à franchir un palier supplémentaire.


Par FootMarseille le vendredi 02 février 2018 à 10h35 - 5311 lectures.
Passi commente les progrès de Sarr, au poste de latéral
Payet : "On croise les doigts pour Rami"

Tifo supporters Vélodrome : son actualité

1 réaction à cet article
02/02/2018 à 16:44
Tana
Tana

qualif en LDC et remplir le stade aussi ça aiderait bien.

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit