Botella : "La solution, c'est une exploitation commune du stade"

  •    
  •    
  • om facebook

Interrogé par La Provence, le président d'Arema, Bruno Botella, a livré des indications sur les discussions qu'il mène avec l'OM.

Arema

"Le modèle actuel qui en fait un locataire ne convient pas à l'OM. Je l'entends. On a monté une société d'exploitation qui donne satisfaction aux supporters, à tous les spectateurs, à la ville, à ceux qui ont monté Arema. On a investi dans un modèle d'exploitation multi événements. Il faut arriver à conjuguer le souhait de l'OM d'être plus présent au quotidien dans l'exploitation et le souhait de toutes les autres parties prenantes qui tiennent à une exploitation événementielle. Ça ne me paraît pas incompatible", a-t-il confié au quotidien. Il n'envisage pas de tout céder au club olympien : "La solution, c'est une exploitation commune du stade. Ça, ça marche. C'est l'un des axes que nous sommes en train d'étudier avec l'OM. Plein de choses sont sur la table. C'est l'une des possibilités."

Un accord pourrait être trouvé d'ici la fin de la saison : "On est toujours dans les clous. Si l'OM récupérait l'exploitation du stade, il aurait aussi à amener toutes les garanties nécessaires à la Ville. Depuis qu'on a démarré l'exploitation, on verse 12,5 millions d'euros, bientôt 13 millions par an, de recettes à la ville. Vous commencez l'année avec -12 au compteur. Il faut donc équilibrer. Pour cela, il faut faire plein de choses au quotidien : des visites, des séminaires, on accueille des concerts, du vélo, des événements d'entreprise... Les recettes ne tombent pas du ciel. Si l'OM bénéficie de notre expérience et qu'on travaille ensemble, ce sera plus simple. Je préconise cela mais je ne suis pas le seul à discuter."

Par FootMarseille le mercredi 22 novembre 2017 à 09h09 - 2198 lectures.
Manzala explique son attachement à l'OM
Sari et Rocchia devraient signer aujourd'hui

Stade Vélodrome : son actualité

1 réaction à cet article
22/11/2017 à 14:10
macmanaman
macmanaman

Les recettes ne tombent pas du ciel. Si l'OM bénéficie de notre expérience et qu'on travaille ensemble, ce sera plus simple

Mouais, je pense qu'on peut se passer de vos services.

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit