Eyraud : "Mais vous êtes nostalgique de quoi ? Des combines ?"

  •    
  •    
  • om facebook

Dans son édition de la semaine, les Inrockuptibles consacrent un article au président de l'OM, Jacques-Henri Eyraud. On y apprend quelques éléments intéressants sur sa personnalité.

Jacques Henri Eyraud

L'entretien entre le patron olympien et le magazine a eu lieu fin septembre. Le club marseillais venait de concéder deux défaites retentissantes, à Monaco (1-6) et contre Rennes, au Vélodrome (1-3). Et JHE venait de recevoir une boîte de tisane, par courrier : "J'avais vu un peu d'impatience sur les réseaux sociaux et j'avais eu l'idée de débuter une conférence de presse avec une image présentant une boîte d'infusion ‘nuit tranquille'. On me l'a beaucoup reproché mais franchement, je trouve que ce milieu manque d'humour", a-t-il expliqué.

Le président est également revenu sur les profonds remaniements internes opérés dans le club, depuis son arrivée. Après avoir rendu visite au FC Barcelone et au Bayern Munich, il a opéré de nombreux changements : "J'ai renouvelé 70 % du comité exécutif et j'ai changé en une semaine tous les décideurs dans le domaine du sportif." Il n'est notamment plus question de voir traîner des mecs du grand banditisme à la Commanderie : "Avant, quand vous étiez un collaborateur à l'OM, il y avait un statut social rattaché à cela. Désormais, c'est fini. On doit travailler à l'OM parce que l'on est performant, pas pour d'autres raisons."

Pour autant, certaines décisions se heurtent à une forme de scepticisme : "Mais ça c'est Marseille !", lui clame-t-on régulièrement. Il a peu à peu trouvé les arguments pour rétorquer : "Mais vous êtes nostalgique de quoi ? Des combines ? des arrangements ? Des agents tout-puissants ? On doit faire le maximum pour que l'OM fonctionne comme une entreprise normale tout en reconnaissant la passion qui fait la beauté de ce club. Mais il y a des outrances que l'on ne peut plus tolérer." Les supporters impliqués dans l'incident avec Patrice Evra devraient bientôt l'apprendre.

par FootMarseille le mercredi 15 novembre 2017 à 09h25
Bordeaux-OM : Millot sera au sifflet
Bordeaux-OM : le match classé à haut risque

Jacques-Henri Eyraud : son actualité

6 réactions à cet article
15/11/2017 à 09:38
Lorenzoboc
Lorenzoboc

Bien joué JHE.

15/11/2017 à 11:55
MorbidOM
MorbidOM

Je pense qu'il aurait mieux fait de se taire que d'aller se répandre dans ce symbole du parisianisme.

Et puis le coup de la tisane franchement c'est pas le milieu qui manque d'humour c'est sa vanne qui n'était pas drôle et arrivait au pire moment (tout le monde attendait sa parole). Ce n'était même pas le bon produit a qui faire de la pub gratuite (licenciements dans la région, pollution et opacité sur les ingrédients) alors effectivement c'était juste une mauvaise blague et on passe à autre chose mais justement qu'il arrête d'y revenir.

Franchement sa com' m'agace mais si il arrive à faire le ménage qu'il prétend faire (sans tomber dans les excès aseptisant d'un plan Leproux) alors il laissera la trace d'un grand président. Il a du boulot.

15/11/2017 à 13:18
Le Flair
Le Flair

Enfin une sortie courageuse

15/11/2017 à 13:19
Leffe du Nord
Leffe du Nord

Partage total avec cet article qui nous informe parfaitement de ce qui est prévu...

15/11/2017 à 13:53
Vasco93
Vasco93

l'humour cela se manie avec précaution sinon ça peut vite vous péter à la gueule dans des contextes un peu tendu..leçon à retenir mon cher JHE

15/11/2017 à 14:29
LeMuge
OM

Le coup de la tisane c'était du pain béni pour les journalistes parisiens, faut pas qu'on tombe là dedans.
L'équipe est solide, le recrutement très correct (Luiz Gustavo et Amavi surtout), le président est intelligent et il fait passer ici un message aux groupes de supporters en leur disant qu'il n'est pas Anigo. Bravo à lui !

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit