Leya Iseka : "Peut-être que je n'étais pas prêt pour jouer à l'OM..."

  •    
  •    
  • om facebook

Dans les colonnes de la Dernière Heure, Aaron Leya Iseka (19 ans) est revenu sur son passage à l'OM, où il était prêté par Anderlecht, la saison passée. Il tente d'en tirer le positif.

Iseka

"Ce que j'en retiens ? Plus de bonnes que de mauvaises, même si je n'ai pas beaucoup joué. J'ai vraiment beaucoup appris des joueurs là-bas : Bafé (Gomis), Thauvin, Njie, certains jeunes. Je m'entendais super bien avec eux. Toute la saison, ils m'ont appris des choses. William Vainqueur me parlait beaucoup par exemple", a-t-il expliqué. Il a notamment apprécié travailler avec Rudi Garcia : "Même s'il ne me faisait pas jouer, je sentais qu'il faisait bien son job car même si j'étais jeune et que je n'allais pas avoir autant de temps de jeu que je l'espérais, il s'occupait de moi comme d'un titulaire. Il m'expliquait ce que je devais faire pour pouvoir être la personne que je souhaite être. Avant de partir, je lui ai dit tout cela. Je l'ai remercié. D'un point de vue privé, je sais qu'il a vraiment fait son travail pour moi. Il a vraiment été un bon coach pour moi, même si je n'ai pas joué. J'en ai appris beaucoup et je l'en remercie encore. C'est quelqu'un de très direct. J'aime bien cela. J'aime les gens directs. S'il a dit cela, il le pensait et n'avait peut-être pas tort."

Le petit frère de Michy Basthuayi pense avoir beaucoup appris : "Peut-être que je n'étais pas prêt pour jouer à l'OM. J'ai travaillé de mon côté, j'ai pris cette saison comme un bonus d'après blessure, pour poser les bases pour la suite et me développer. Il ne faut pas oublier que je n'avais qu'une saison pro à 20 matchs, c'était encore la Youth League, pas grand-chose. J'ai vraiment énormément appris sur le terrain et en dehors, notamment de Montpellier. Cela m'a aidé pour la suite. (...) C'est débile. Pour moi, c'était comme d'habitude. On prenait souvent l'avion et j'ai fait comme d'habitude, j'ai juste regardé l'heure du rendez-vous et je suis parti. C'était mécanique, automatique. Il n'y avait personne et c'était rendez-vous à la Commanderie, c'était bête... Une erreur de jeunesse. C'est une bêtise. Une grosse bêtise car c'était pour un match de Ligue 1 et Bafé (Gomis) était blessé, il y avait de grandes chances que je commence."

Il n'exclut enfin pas de rejouer pour le club phocéen : "Si, dans le futur, j'arrive à être plus performant, que j'arrive à avoir plus confiance en moi, je n'aurais pas peur d'y retourner." Désormais prêté à Zulte-Waregem, l'attaquant a inscrit 4 buts en 13 rencontres de championnat, depuis le début de la saison.

par FootMarseille le vendredi 10 novembre 2017 à 08h06
Formation : Phliponeau, meilleur jeune du mois d'octobre
France-Pays de Galles : les compos probables

Aaron Leya Iseka : son actualité

1 réaction à cet article
10/11/2017 à 10:21
Leffe du Nord
Leffe du Nord

Bravo ! C'est ce qui s'appelle être persévérant...

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit