Courbis se remémore la bagarre de Bologne

  •    
  •    
  • om facebook

Lors d'une interview accordée à L'Équipe, Rolland Courbis s'est souvenu de l'énorme rixe qui a ponctué l'opposition Bologne-OM (1-1), en 1999.

FootMarseille a besoin de vous ! On vous explique pourquoi ici.


OM Bologne

"La plus grosse bagarre ? Une demi-finale européenne que l'OM joue à Bologne. Tout a commencé par un accrochage entre un Italien et (Christophe) Dugarry. Après, c'est vite parti en vrille. Au coup de sifflet final, (Patrick) Blondeau, qu'il valait mieux avoir avec soi que contre soi, a essayé de mettre un coup de boule à un flic casqué. C'est dire que tout le monde était dans un état second", a lancé l'ancien entraîneur marseillais au journal.

Pour rappel, Christophe Dugarry a ensuite écopé de 5 matchs de suspension ferme, tandis qu'Hamada Jambay en a pris 4. L'OM avait été sanctionné d'une amende de 76 000 euros, et Rolland Courbis d'environ 3 000 euros. Stéphane Courbis, son fils, avait quant à lui été interdit de toute fonction dans un club de football pendant un an.


Gardez adblock activé, mais aidez-nous autrement ! Plus d'infos ici

Par FootMarseille le dimanche 29 octobre 2017 à 09h20 - 3947 lectures.
Ligue 1 : l'OM reste cinquième, mais...
"On ne comprend pas pourquoi Bielsa s'entête avec ce schéma"

Rolland Courbis : son actualité

4 réactions à cet article
29/10/2017 à 09:35
Pytheas83bm
Pytheas83bm

une des rares fois ou duga m'avait fait plaisir. on était tombé dans un piège. au départ il me semble que les italiens étaient tombés à 4 sur peter luccin et que duga leur était rentré dans le chou pour défendre son co-équipier. les gnons il les avait mis, il ne s'était pas caché.

29/10/2017 à 10:00
antinigo
antinigo

oui, ce jour là duga il a porté ses couilles

29/10/2017 à 11:52
le_zug
le_zug

aaahhhh.... ce double penalty de Blanc... lui aussi avait eu des couilles, dans un autre genre, ce soir là

29/10/2017 à 12:18
Meyer Lanski
Meyer Lanski

Un souvenir très fort. On avait une équipe de guerriers, et du talent. Courbis était un sacré manager, mais les à cotés...

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit