Le vestiaire lillois au bord de l'implosion ?

Si l'on en croit les informations publiées par La Provence, l'aventure de Marcelo Bielsa, à Lille, ne se déroule pas comme il l'imaginait.

Marcelo Bielsa

Interrogé par le quotidien, un journaliste a résumé la situation : "Tout le monde est effrayé, à tort ou à raison, par sa personne. Et le club verrouille tout, traque ceux qui parlent, ça ressemble à une chasse aux sorcières." Un salarié, également contacté, concède que "c'est le bordel". Certains joueurs n'auraient notamment pas apprécié que l'Argentin les oblige à rester dormir au centre d'entraînement, au retour de Rennes, samedi soir. Le journal relativise néanmoins les informations publiées par RMC : "Pas un putsch ni une fronde, selon un témoin, juste une marque de désapprobation, un début de communication sur un questionnement tactique." El Loco reste quant à lui fidèle à sa ligne de conduite, en assumant les mauvais résultats : "C'est un peu too much. Si le bus de l'équipe tombait en panne, il en endosserait la responsabilité...", ajoute l'homme de presse des Hauts de France.

Info ou intox ? On peine à croire que les Lillois n'accueillent pas l'OM avec le couteau entre les dents.


Par FootMarseille le vendredi 27 octobre 2017 à 08h11 - 2849 lectures.
Neymar suspendu, le dossier OM-PSG placé en instruction
Bielsa doit écouter ses joueurs, juge Courbis

Marcelo Bielsa : son actualité

4 réactions à cet article
27/10/2017 à 08:31
Pytheas83bm
Pytheas83bm

ils n'ont pas pu aller faire la bringue après le match OM
tous les ingrédients d'un succès la-bas sont réunis.

27/10/2017 à 08:57
Bonne Leffe 93
Bonne Leffe 93

Si l'on n'est pas capable de les battre après ce que nous avons démontré dimanche dernier...

27/10/2017 à 09:19
Pytheas83bm
Pytheas83bm

c'est surtout, et je trouve très malheureux en règle générale, c'est que quand une équipe a décidé d'avoir la tête de leur coach, ils n'hésitent pas à saboter des matchs jusqu'à que la direction finisse par jeter l'éponge.
et on en est là actuellement.
puisqu'il est question de bielsa, je trouve très maladroit d'interdire aux joueurs de rentrer chez eux le soir après la qualification en cdl. très maladroit et très dangereux. je ne crois pas que ce genre de méthode autoritaire soit profitable.

27/10/2017 à 10:37
bongo
bongo

le lapsus d'introduction très à propos "ne se déroute pas " OM

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit