Garcia : "Comment en vouloir aux joueurs ?"

  •    
  •    
  • om facebook

Comme ses joueurs, Rudi Garcia était frustré, dimanche soir, après le nul concédé par l'OM face au PSG (2-2).



"On a perdu deux points. On est très déçus et super frustrés. Mais c'est aussi en partie de notre faute. On a la balle du 3-1 (Morgan Sanson, Ndlr). Et dans les arrêts de jeu, on ne doit pas laisser notre adversaire avoir cette opportunité-là de marquer. Cela dit, l'équipe continue son bonhomme de chemin. On marque des buts. C'est bien. On est d'ailleurs la seule équipe à avoir marqué à chaque match de L1 cette saison. Mais on est une équipe en construction. Il y a eu un gros travail de ma première ligne défensive (Mitroglou et Payet, Ndlr). Je le savais. Comme je savais que mes joueurs excentrés allaient beaucoup travailler défensivement. Mais on avait prévu. C'est pour cela qu'on a effectué ces changements. D'ailleurs, on a continué à attaquer. Bouna (Sarr) et Morgan (Sanson) ont une énorme occasion. On était tout proche. On peut dire ça comme ça. Mais on n'a pas fait le match parfait, puisqu'on n'a pas gagné", a confié le technicien phocéen.

L'entraîneur olympien en tire maintenant le positif : "Cela dit tout le monde a été bien. Mais quelques détails font encore que Neymar a pu frapper et marquer malgré une frappe ratée, par exemple. Mais comment en vouloir aux joueurs, qui ont mis de l'impact et mouillé le maillot ? Ce que le Vélodrome a dû apprécier."

Taillé par les médias avant la rencontre, Rudi Garcia a fait les bons choix, face au rival parisien.

Garcia

Par FootMarseille le lundi 23 octobre 2017 à 07h44 - 1893 lectures.
Cavani : "C'est difficile de jouer ici avec cette bonne ambiance"
Le PSG a été victime de l'arbitrage, estime Mbappé

Rudi Garcia : son actualité

3 réactions à cet article
23/10/2017 à 07:48
Tana
Tana

Ton choix de faire rentrer Bouna Sarr n'a pas aidé à tenir ce résultat.

23/10/2017 à 10:11
Bonne Leffe 93
Bonne Leffe 93

Impossible d'en vouloir à qui que ce soit. Compréhensible de regretter la naïveté de Sarr mais en même temps, c'est lui qui fait ce qu'il peut pour empêcher Cavani de faire ce qu'il veut alors qu'il est offensif. Nous ne devons pas regretter tellement notre stratégie sur ce match a été celle qu'il fallait...

23/10/2017 à 11:34
cyrilchapuis
cyrilchapuis

faut arrêter avec Bouna bashing, si c'avait pas été lui c'aurait été un autre qui aurait fait faute, quand un mec comme Cavani cherche un coup franc à tout prix dans les 25 mètres, il le trouve en se jetant comme une merde peu importe qui est au duel en face

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit