Ecker : "OM-PSG ? On allait plus à la guerre qu'aujourd'hui"

De 2002 à 2005, Johnny Ecker a vécu quelques Clasico, sous le maillot de l'OM. Il n'en tire néanmoins pas beaucoup de positif.

OM PSG

"J'ai un mot pour résumer mes Classiques : mauvais. Ce sont de mauvais souvenirs. J'en ai joué huit, et j'en ai perdu sept pour un nul, en trois ans, s'est rappelé l'ancien défenseur. C'était l'ère des Pauleta et Ronaldinho. Si je m'en souviens d'un plus qu'un autre ? Oui (il sourit), celui où on perd 3-0 au Vélodrome avec Ronaldinho (9 mars 2003). Il avait été impressionnant. Il participait à un match sur huit avec Paris, mais il jouait tous les matchs face à l'OM à fond... À l'époque, c'était un peu la disette pour l'OM face à Paris. C'en était frustrant, surtout que c'était toujours un match particulier, avec une ferveur complètement différente des autres rencontres. On le sentait aux entraînements, où il y avait plus de monde par exemple. L'attente était tellement grande que le fait de perdre, pour s'en remettre, ce n'était pas simple. Mais à l'époque, j'ai quand même l'impression qu'on allait plus à la guerre qu'aujourd'hui."


Par FootMarseille le dimanche 22 octobre 2017 à 14h18 - 1809 lectures.
Des supporters de l'OM ont rendu visite aux Parisiens, à leur hôtel
Verratti donne le nom des Olympiens dont le PSG doit se méfier

Johnny Ecker : son actualité

1 réaction à cet article
22/10/2017 à 17:21
MaddynnXIX
MaddynnXIX

Ah ouais, on perdait comme aujourd'hui, quoi... Mais vu qu'on terminait devant eux chaque saison (ou presque), ça m'allait bien.

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit