Favre : "Le quatrième but fait mal, mais tout fait mal"

  •    
  •    
  • om facebook

Après la victoire de l'OM, à Nice (4-2), Lucien Favre a confié sa déception et son analyse du match à la presse.

Favre

"Quand on mène 2-0 et fait une entame pareille, c'est dur de perdre, a-t-il concédé. On avait le match en mains, on contrôlait le jeu, et tout d'un coup... Il ne faut pas se déconcentrer. On doit faire tourner ce ballon, ils ne doivent plus voir la balle, on ne doit pas prendre des risques de dernières passes inconsidérées. Ils étaient dangereux sur chaque deuxième ballon. Ce n'est pas tant la force de caractère de l'OM, on ne peut s'en prendre qu'à nous. Ils ont une bonne équipe, des internationaux, Payet, Thauvin, etc. Mais on avait le match en mains. On a fait des erreurs dans la gestion tactique. Prendre un but ça arrive, à 2-1 il fallait se mobiliser, dire : "Hé, ho, les gars ! Il ne faut pas se déconcentrer !" À la mi-temps, les joueurs étaient partis pour revenir, le quatrième (but) fait mal, mais tout fait mal. On a tout le temps, être mené 3-2 ce n'est rien. Je ne suis pas content de la gestion. Mais on apprend tous les jours."


Gardez adblock activé, mais aidez-nous autrement ! Plus d'infos ici

Par FootMarseille le lundi 02 octobre 2017 à 11h06 - 3200 lectures.
"Mitroglou sera dans son élément", juge Abardonado
Lees-Melou : "On a donné à l'OM les armes pour nous tuer"

Lucien Favre : son actualité

3 réactions à cet article
02/10/2017 à 12:28
Tana
Tana

L'OM a des carences mais son équipe aussi.

02/10/2017 à 14:51
marseille 93
marseille 93

Favre : "Le quatrième but fait mal, mais tout fait mal" ça pique aux yeux !!

02/10/2017 à 18:39
Bonne Leffe 93
Bonne Leffe 93

L'énorme différence s'est située au niveau de la volonté, de l'envie, de la solidarité. Le niveau n'a pas été génial des 2 côtés mais ces valeurs, qui ne sont pas souvent démontrées depuis le début de saison, ont permis à l'équipe de gagner, même si des 2 côtés beaucoup de buts ont été marqués par des erreurs individuelles...

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit