Infirmerie : le point sur les blessés

  •    
  •    
  • om facebook

RMC a donné des précisions, concernant les blessés de l'OM. Il faut dire que l'infirmerie fait le plein, en ce début de saison.

Rami

Selon ses informations, Dimitri Payet sera de retour dans le groupe pour le match contre Rennes (dimanche 21 heures). Une très bonne nouvelle, alors qu'on a pu mesurer la dépendance à l'international français, ces dernières semaines. Clinton Njie, qui doit encore passer quelques tests, pourrait également figurer sur la feuille de match. Adil Rami ferait le forcing pour retrouver très vite la compétition, bien que sa blessure soit complexe (rupture du tendon du pectoral, Ndlr) et crée un débat interne. Rudi Garcia souhaiterait notamment très vite composer une charnière avec l'ancien Sévillan et Aymen Abdennour.

Enfin, le média cite une source interne au club qui annonce un délai d' "un mois minimum" pour que Kostas Mitroglou soit à 100 %. Rien de bien nouveau, en somme, puisqu'on tablait jusque-là sur une reprise de la compétition, au plus tôt, dans deux semaines. Il faudra ensuite quelques matchs à l'attaquant pour retrouver le rythme.

Par FootMarseille le vendredi 08 septembre 2017 à 07h58 - 2896 lectures.
Poulmaire : "L'OM ne va pas se faire en un jour"
Ligue 1 : changements à venir sur le mercato

Adil Rami : son actualité

2 réactions à cet article
08/09/2017 à 10:37
OM08
OM

Super et bravo aux dirigeants pour leur trés grand attaquant ! ! ! le joueur et déjà blesser pour plus d'un mois a quoi sert une visite médical ? fallait pas le prendre surtout au niveau du prix en plus vraiment trop ridicule ! ! !annuler ce transfert et faite vous prêter un vrai attaquant ou acheter un vrai attaquant en tant que jocker ! ! ! honte au nouveau dirigent ! ! !

08/09/2017 à 12:54
Bonne Leffe 93
Bonne Leffe 93

C'est vrai que lorsqu'on lit cet article, il y a de quoi s'interroger.

http://www.eurosport.fr/football/ligue-1/2017-2018/pourquoi-l-olympique-de-marseille-a-arrache-mitroglou-si-facilement_sto6318952/story.shtml

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit