Lille-OM : les statistiques de la rencontre

  •    
  •    
  • om facebook

Vendredi soir, l'OM a ramené le match nul de son déplacement à Lille. Les hommes de Rudi Garcia ont pêché en ce qui concerne leur animation offensive et dans le domaine aérien.

Rolando

95,1 % : le taux de passes réussies par Rolando (sur 61 passes).

88,9 % : le taux de passes réussies par Dimitri Payet, qui a joué simple.

83 : le nombre de ballons touchés par Rod Fanni.

79 % : le taux de passes réussies de l'OM.

69 : le nombre de passes réalisées par Rod Fanni.

53,6 % : la possession du ballon marseillaise.

22 : le nombre de tacles réussis par les Olympiens (12 pour Lille).

15 : le nombre de ballons longs adressés par Rod Fanni (8 réussis).

13 : le nombre de duels aériens remportés par les Olympiens (19 pour Lille).

10 : le nombre de centres tentés par Dimitri Payet (aucun réussi).

8 : le nombre de corners provençaux (7 côté lillois).

7 : Le nombre de ballons dont ont été dépossédés les Marseillais.

7 : le nombre de tirs olympiens (pour 4 cadrés ; 9 tirs, 2 cadrés côté lillois).

7 : le nombre de dribbles réussis par les Phocéens (sur 12 tentés).

6 : le nombre de dégagements de Rolando.

5 : le nombre de mauvais contrôles d'Hiroki Sakai.

5 : le nombre de tacles de Rolando.

4 : le nombre d'interceptions de Rolando.

4 : le nombre de fautes commises par Hiroki Sakai.

3 : le nombre de fautes commises sur Florian Thauvin.

2 : le nombre de tirs de Rémy Cabella (pour 2 cadrés).

2 : le nombre de passes clés délivrées par Maxime Lopez.

2 : le nombre de dribbles réussis par Florian Thauvin.

2 : le nombre de ballons dont a été dépossédé Clinton Njie.

2 : le nombre de tirs bloqués par Rod Fanni.

par FootMarseille le lundi 20 mars 2017 à 10h32
LA Galaxy : Alessandrini a brillamment lancé sa saison
Mercato : l'OM s'intéresserait à un attaquant argentin

Rolando : son actualité

2 réactions à cet article
20/03/2017 à 11:42
Tana
Tana

Le résumé du match était plutôt triste de notre coté.

20/03/2017 à 17:34
marseille 93
marseille 93


il n'y avait pas que sur le coté au milieu ça surnager OM , derriérec'etait le nauffrage pour causede relance digne de poussin tant pour la rapidité et pour la précisions ! OMet devant le bateau omOMil y avait un icebergOM

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit