Bastia-OM : les supporters interdits de Corse

  •    
  •    
  • om facebook

Comme on pouvait s'y attendre, les supporters de l'OM ne sont pas autorisé à faire le déplacement en Corse, pour assister au match face à Bastia.

Supporters

Un arrêté ministériel a été publié au journal officiel. Le ministère de l'intérieur ne porte visiblement pas les fans phocéens dans son coeur : "Les déplacements du club de l'Olympique de Marseille sont fréquemment source de troubles à l'ordre public du fait du comportement violent de certains supporters." Quant aux Bastiais, ce n'est guère mieux : "Lors des matchs organisés à Bastia, peut-on également lire, des individus se prévalant de la qualité de supporters du SC Bastia ont fait preuve, à plusieurs reprises, de comportements violents à l'égard des autres équipes et des forces de l'ordre."

Les Olympiens sont donc interdits de déplacement "entre les communes du département des Bouches-du-Rhône, les ports de Nice, de Marseille et de Toulon, les aéroports de Marignane, d'Hyères et de Nice, d'une part, et la Corse, d'autre part".

Rudi Garcia et ses hommes ne pourront compter que sur eux, dans l'ambiance hostile de Furiani.


Gardez adblock activé, mais aidez-nous autrement ! Plus d'infos ici

Par FootMarseille le mardi 20 décembre 2016 à 13h27 - 2710 lectures.
Les détails du contrat négocié par Doyen pour Michel
Lopez : "Mon modèle, c'est Iniesta"

Supporters OM : son actualité

3 réactions à cet article
20/12/2016 à 13:40
olympien95200
olympien95200

De toute façon avec le temps pourri,il vaut mieux éviter de se déplacer.

20/12/2016 à 14:10
fmustaine
fmustaine

et sinon les sanctions concernant la violence des supporters dans les stades ? Ce n'est pas normal qu'un match sur trois, nos supporters ne puissent pas se déplacer

20/12/2016 à 14:17
Bonne Leffe 93
Bonne Leffe 93

Apparemment, le temps devrait être plus calme demain mais certainement pas les sups corses...
Le sport, notamment le foot, est bien la dernière des préoccupations du Ministère d'autant après l'attentat de Berlin...
Les forces de sécurité vont certainement être sur le qui-vive sur d'autres lieux...

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit