Gerets fait son mea culpa


Après l'entraînement de jeudi dernier, Eric Gerets était apparu furieux devant la presse après que Vincent Gragnic eut blessé son coéquipier Jacques Faty après un tacle assez appuyé. Le technicien belge déclara même : "[...] c'est un manque de respect par rapport aux autres. J'exige certes que l'on joue dur à l'entraînement. [...] Mais si l'un ou l'autre est frustré, il peut prendre sa valise et s'en aller".
Hier soir, Gerets revenait sur ses propos après la victoire contre Le Mans (1-0) : "je dois avouer que quand l'accident s'est produit j'étais très nerveux parce que j'avais déjà perdu deux joueurs dans l'axe. Là, cela faisait trois stoppeurs en moins... J'ai réagi devant la presse, j'ai attaqué Gragnic très fort avec ou sans raison. Mais je crois que si l'on attaque quelqu'un devant la presse, il faut avoir les c... de s'excuser devant la presse. Je lui ai dit dans le vestiaire avant le match. Je lui ai dit que j'étais allé trop loin et que je m'excusais. Il a accepté et on s'est serré la main".


Par bobich le dimanche 23 décembre 2007 à 08h48 - 8861 lectures.
OM-Le Mans : les réactions (suite)
Cissé sous le feu des projecteurs

Eric Gerets : son actualité