Bordeaux-OM : les réactions (suite)


Entre frustration d'avoir laissé filer une victoire qui leurs tendait les bras et satisfaction d'avoir pris un point à l'extérieur, les Olympiens étaient partagés hier soir. Voici leurs réactions au sortir du match :

Benoit Cheyrou : "on avait bien le match en main en menant 2-0 [...] Ils ont poussé et ils ont égalisé. Il faut que l'on travaille au niveau des coups de pieds arrêtés. Ce n'est pas normal de gagner 2-0, d'avoir le match en main et de se faire rejoindre sur deux coups de pied arrêtés."

Pape Diouf : "avant le match, on aurait accepté de partager les points ici, en Gironde, où l'on ne gagne jamais. Mais c'est vrai que si l'on considère le contenu de la rencontre, on a vraiment des regrets car on a mené 2-0, et que l'on a eu des occasions de mener 3-0. A l'arrivée, le résultat est mi-chou, mi-chèvre."

José Anigo : "on peut avoir des regrets ce soir. Lorsque l'on mène 2-0, si on a un peu d'ambitions, on ne pense pas repartir avec le point du match nul. C'est regrettable d'avoir pris un but avant la mi-temps, car on aurait pu jouer différemment en deuxième mi-temps. On a eu tellement de coup franc mal exploités, de situations mal négociées que cela ne pardonne pas. On prend des buts sur des erreurs d'inattention, des erreurs de marquages. Ceux sont des fautes que l'on paye cash à ce niveau là"

Eric Gerets : "on a eu plus d'occasion en un match que sur les trois derniers matches à l'extérieur. On a fait encore quelques erreurs d'inattentions et c'est la raison pour laquelle nous sommes à la place où l'on est et que les autres équipes sont devant nous. Est-ce que c'est un bon point de pris ? Sur le moment, je dirais que non. Mais, demain, après avoir revu le match, je dirais probablement que oui...Cela fait six matches que nous n'avons plus perdus, avec trois nuls et trois victoires. Cela aurait été beau de rentrer à la maison avec les trois points."

Jacques Faty : "c'est triste de prendre deux buts sur deux coups de pied arrêtés, car dans le jeu, on n'a pas été inquiété. C'est le football. Sur le premier but, c'est une erreur de ma part car je ne vois pas bien la trajectoire du ballon. Sur le second, c'est une erreur de marquage sur Jussie et on fera le point demain. Il faut féliciter les attaquants qui ont été très bons, ils ont marqué deux buts et on n'a pas su garder le score."


Par Meyer Lanski le lundi 17 décembre 2007 à 11h05 - 3507 lectures.
OM-Le Mans : une première pour une dernière
Coupe de France : les 15 adversaires possibles

Dans l'actualité de l'OM